Affaire châtiments corporels chez les Ogboni : L’empereur Owo-Lobè sous convocation

Ecoutez le post

Rebondissement dans l’affaire de châtiments corporels subis par un individu dans le palais de l’empereur de la fraternité Ogboni avec la mise sous convocation de l’empereur Kabiessi Owo-Lobè.

Présentés au juge ce lundi 19 juillet 2021, l’empereur Kabiessi Owo-Lobè et 8 de ses ministres interpellé dans le cadre de l’affaire de châtiments corporels dans la fraternité Ogboni qui fait le tour des réseaux sociaux sont poursuivis pour coups et blessures volontaires. Il leur est reproché d’avoir flagellé un jeune homme qui était sous les ordres de leur empereur, Kabiessi Owo-Lobè.

Après avoir écouté les mis en cause, le juge a décidé de placer l’empereur sous convocation et de mettre sous mandat de dépôt huit de ses ministres.   

Tout serait parti de vidéos circulant sur les réseaux sociaux et montrant un jeune ensanglanté, recevant des coups de fouet et de lanières de certaines personnes qui seraient issues de la fraternité Ogboni. Selon un audio diffusé où on entend clairement l’intéressé, la scène se serait déroulée au Palais de Kabiessi Owo-Lobè, avec la participation de certains ministres et d’autres responsables du palais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici