Affaire 2,5 tonnes de drogue saisies : Les troublantes révélations de Wilfried Houngbédji

Ecoutez le post

L’affaire de 2575,35 kilogrammes de drogue saisies par les éléments de l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Drogues et Précurseurs (OCERTID), avec l’interpellation de 11 personnes de nationalités béninoise, togolaise, burkinabè, hollandaise, libanaise et allemande, n’a pas fini de livrer tous ses secrets, à en croire le porte-parole du gouvernement, Wilfried Houngbédji.

Reçu sur une émission télé, le porte-parole du gouvernement, Wilfried Houngbédji, a révélé que les trafiquants de drogue opéraient aux larges des côtes béninoises. Leur stratégie consistait à convoyer la marchandise des bateaux vers des magasins à travers des embarcations de fortune et que cette quantité de drogue, qui est la plus grosse prise jamais saisie auparavant au Bénin, était destinée à être convoyée vers un pays européen.

A en croire Wilfried Houngbédji, la saisie des 2,5 tonnes de drogue a été possible grâce à une opération menée de main de maître par les services béninois, sur la base de certains renseignements reçus.

« Ce que nos services ont fait d’extraordinaire, c’est d’avoir mené rondement cette affaire jusqu’à mettre la main sur toute la cargaison. Les services auraient pu agir précipitamment qu’une bonne partie de la marchandise serait dispersée dans le pays. La stratégie a été de les laisser emmagasiner progressivement et de mettre la main sur cette quantité de cocaïne » a-t-il confié.

Il rappelle, toutefois, qu’aucun acteur du régime en place n’est mêlé à ce trafic à l’étape actuelle des enquêtes.

Pour rappel, c’est le Procureur Spécial près la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme, qui a annoncé le 30 septembre dernier, qu’une enquête minutieuse et une traque discrète ont permis de localiser un magasin sis à Ekpe PK10 dans la commune de Sèmè-Kpodji où était entreposé un stock de produits suspects. Au total, il a été dénombré 2240 plaquettes dont une déjà désagrégée en partie. Le poids total avec emballages de cette quantité de produits saisis est 2575, 35 kilogrammes.

Onze (11) personnes de nationalités béninoise, togolaise, burkinabè, hollandaise, libanaise et allemande sur qui pèsent, à divers degrés, des soupçons ont été interpellées. Le magasin où la drogue était entreposée appartiendrait au libanais EL DORR Zafer et serait actuellement loué par le ressortissant ivoirien KIPRE Kouadio.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici