Adja-Ouèrè : Le conseil communal enclenche les grands travaux

Ecoutez le post

La salle de réunion de la Commune d’Adja-Ouèrè a abrité ce mardi 12 Janvier 2021, la cérémonie de lancement de l’étude de faisabilité de la construction des voies, des parkings gros porteurs ainsi que des centres de développement frontaliers de la commune.

Une cérémonie qui a réuni plusieurs acteurs dont les membres du conseil communal d’Adja-Ouèrè, les différents services techniques de la mairie ainsi que les consultants des divers projets en cours de réalisation.

Plusieurs points ont été abordés au cours de cette réunion dont des conseils aux différents prestataires sur la durée des projets, une durée qui ne doit pas excéder deux mois ainsi qu’une habilitation dans la commune pour les différents prestataires lors de la réalisation des projets qui leur ont été confiés.

Pour Cyrille Adégbola, maire de la commune d’Adja-Ouèrè, c’est une séance qui a permis d’échanger avec les différents chefs de villages, chefs d’arrondissements de la commune ainsi qu’avec les diverses équipes des cabinets de consultation qui évoluent sur le territoire de la commune. Selon lui, ce n’est pas un travail annoncé du jour au lendemain, mais un travail approuvé depuis des mois par le conseil communal et dont la réalisation devra se faire d’ici 2022. D’où la nécessité de procéder au lancement des études afin que les Chefs Village qui sont les premiers acteurs sur le terrain, puissent être imprègnés de la réalité des TDR qui seront confiés aux différents consultants.

C’est un grand défi que la commune d’Adja-Ouèrè vient de relever ce jour, à laisse entendre Noëlle S. Bonou, chef d’arrondissement de Tatonlonkon. Une grande joie, puisque, a-t-elle ajouté, il s’agit ici d’un projet qui date de très longtemps et pour lequel elle est témoin aujourd’hui la finalité.

Pour les différents consultants desdits projets, cette séance est la bienvenue d’autant qu’elle permet d’appréhender le projet avant d’aller sur le terrain pour prendre contact avec les CV, surtout ceux qui sont concernés par les études afin de faire le cadrage sur leurs exigences.
C’est dire que cette séance a permis avec les différentes autorités de mieux s’imprègner de leur vision par rapport à l’exécution des études et par rapport aux délais d’exécution du projet, délai qui court depuis le 04 Janvier et prendra fin le 04 Mars, sanctionné par un rapport prévu par la déontologie de leurs métiers.

Le maire Cyrille Adégbola n’a pas manqué d’exhorter la population à une franche collaboration avec les différentes équipes qui seront sur le terrain, de leur donner des informations pertinentes et surtout de justifier la faisabilité et l’opportunité de ces différentes études afin qu’un choix judicieux des endroits propices soit fait pour la concrétisation des différents projets.

Bibiane Kiki, consultante du groupe Top Technologies, promet au nom de sa société la réalisation d’un bon travail, mais exhorte la population à collaborer en donnant des informations fiables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici