Commune d’Adja-Ouèrè : Deuxième reddition de comptes de l’année 2021

Ecoutez le post

C’est ce mercredi 17 novembre 2021 que s’est tenue la deuxième reddition de compte de l’année 2021 dans la commune d’Adja- Ouèrè.

« Nous sommes là pour la reddition de comptes sur les actions menées par la mairie de la commune d’Adja-Ouèrè dans le secteur agricole depuis l’année 2017 à 2021. Je suis très ému de la présentation faite par le maire Cyrille Adégbola, surtout en ce qui concerne le fonds FADEC agriculture et l’apport de la mairie elle-même pour l’amélioration de nos conditions de travail et la réhabilitation de certaines de nos voies ». Telle est la substance de ma déclaration de Gilbert Tankpinou, président des agriculteurs de la commune d’Adja- Ouèrè.

A l’en croire, tant qu’il y a à faire, rien n’est encore fait. « Nous demandons à l’autorité communale de nous aider à réhabiliter la voie de Tatonnonkon, une artère qui constitue un véritable casse-tête pour l’écoulement de nos produits agricoles » a-t-til poursuivi.

Représentante du projet appui au renforcement des institutions dans le secteur agricole dans le plateau, Pélagie Houngavou, estime que cette audience publique a permis au Maire Adégbola de présenter ce que la mairie a pu faire comme investissement dans le secteur agricole. Ce qui est intéressant est que la population a pu réagir en exprimant ses inquiétudes et ses besoins. C’est véritablement la substance même de l’exercice.

Comme l’exige la loi, l’autorité communale a le devoir de rendre compte des différents travaux exécutés dans la commune et ce, deux fois par an confirme le maire de la commune d’Adja- Ouèrè. Nous voici à la dernière phase de notre reddition de comptes pour cette année 2021. Le thème de cette année est : bilan de la mise en œuvre des actions dans le secteur agricole de 2017 à 2021 dans la commune d’Adja- Ouèrè.

Nous avons retenu ce thème parce que l’activité principale sur laquelle se base la commune est l’agriculture et il serait judicieux d’étudier les difficultés que rencontre ce secteur en particulier les agriculteurs, l’état de nos voies qui permettent une libre circulation des produits. Cette reddition de comptes poursuit le maire Adégbola, nous a permis aussi de connaître les atouts dont dispose la commune sur le plan agricole, comment varier nos cultures en cas de changement climatique, les activités menées par la mairie pour accompagner les agriculteurs.

Nous exhortons les agriculteurs a -t-il conclu à nous accompagner dans la mobilisation des ressources pour la réhabilitation des voies, car sans routes, il ne saurait y avoir de développement.

C/Com Mairie Adja-Ouèrè

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici