23e Circonscription électorale : El Hadja Ewassadja Adoukonou mobilise les femmes BR autour du PAG

Ecoutez le post

Informez les populations de la 23ième circonscription électorale en particulier les femmes des avancées notables contenues dans le Programme d’Action du Gouvernement est l’objectif poursuivi par El Hadja Adoukonou Ewassadja.

Conseillère communale du Bloc Républicain à Abomey et déléguée départemental de l’Organe des Femmes Républicaines (OFR), El Hadja Adoukonou Ewassadja a fait le choix de lever le voile sur les actions posées par le chef de l’Etat et son gouvernement en faveur des populations.

Elle a convié les populations de Djidja, Abomey et Bohicon ainsi que les autorités politico-administratives à une séance de vulgarisation et d’échanges autour du Programme d’Actions du Gouvernement. Ainsi, trois thématiques ont meublé les assises à savoir : Forces et atouts du Bloc Républicain, PAG2 et Microcrédit Alafia.

A l’en croire, son action ne vise pas à faire sa propre promotion mais surtout la promotion du Bloc Républicain qui doit assoir son hégémonie dans la 23ième circonscription électorale.

C’est pourquoi, en réunissant le gotha politique du BR, El Hadja Adoukonou Ewassadja a voulu mettre la lumière sur le cheval blanc qui draine du monde et sur les actions de son leader, notamment au profit des populations, en occurrence des femmes.

La première thématique relative aux Forces et atouts du Bloc Républicain a été présenté par la coordonnatrice de l’Organisation des femmes républicaines (Ofr), Alimatou Badarou. Elle a expliqué la place qu’occupe le parti du cheval cambré sur l’échiquier politique national et le rôle qu’il joue dans l’atteinte des objectifs fixés par le chef de l’Etat, Patrice Talon.  

A Alastaire Sèna Alinsato, Directeur de Cabinet du Ministre Abdoulaye Bio Tchané, Secrétaire général national du parti Bloc Républicain, est revenu la charge d’exposer les tenants et les aboutissants du Programme d’action du gouvernement II dont l’un des axes principaux est la promotion et l’autonomisation de la femme béninoise.

Toutes choses qui expliquent tout l’intérêt accordé au projet Microcrédit Alafia lancé par le gouvernement pour soulager les femmes et les aider à faire des activités génératrices de revenus et ainsi participer au développement économique du pays.

Il faut noter que lors de ces échanges, d’éminentes personnalités étaient présentes dont les députés Nazaire Sado, Dominique Atchawé, des maires de Bohicon et Djidja à savoir Rufino D’almeida et Denis Glégbèto, sans oublier la coordinatrice nationale de l’OFR, Alimatou Badarou.

Votre publicité ici? Tel:(+229) 60 88 91 28 / 97 76 27 37, redaction@leleaderinfobenin.net
Article précédentBloc Républicain : Adhésion de Fred Houénou
Article suivantMise en oeuvre des classes culturelles : Un casting complémentaire organisé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici