Indice Mo Ibrahim sur la gouvernance 2017 : Avancée mitigée pour le BENIN (14ème au plan Afrique)

Le BENIN réalise un bond d’une place au classement de l’édition 2017 de l’Indice Mo Ibrahim de la gouvernance en Afrique (IIAG). Publié ce lundi 20 novembre 2017, ce rapport de la fondation Mo Ibrahim classe le Bénin 14ème pays bien gouverné sur les 54 pays d’Afrique.
Le Bénin obtient ainsi un score de 59 sur 100 en gouvernance globale, et est classé 14ème sur 54 pays en Afrique. Contrairement à l’année 2016 où le BENIN occupait la 15ème place avec un score de 58,8 sur 100.

Ce nouveau score de l’année 2016, divulgué par le rapport édition 2017 est un score supérieur à la moyenne africaine qui est de 50,8 et à la moyenne régionale pour l’Afrique de l’Ouest estimée à 53,8. Selon l’indice général Mo Ibrahim sur la gouvernance 2017, de façon globale, l’Afrique avance. En effet, l’Indice 2017 montre que la gouvernance globale continue de progresser sur le continent africain. Notamment sur les dix dernières années où environ 40 pays affichent une progression conséquente en termes de Gouvernance globale. Cependant les progrès se ralentissent, et le score de « sécurité et État de droit », l’une des quatre catégories majeures constituant l’indice, est en net recul. Mo Ibrahim attire toutefois l’attention sur le fait que les progrès obtenus pourraient s’évanouir si les efforts ne sont pas poursuivis dans certains domaines clés de la gouvernance.

La performance du BENIN

Publié chaque année depuis 2007, ce classement s’appuie sur un indice calculé à partir d’une centaine d’indicateurs, de la sécurité et de l’état de droit, de la participation et des droits humains, du développement économique et durable et enfin du développement humain avec des sous-secteurs qui vont de l’accès à l’information, à la participation politique des femmes en passant par la santé et la création d’emplois.

Votre publicité ici? Tel:(+229) 60 88 91 28 / 97 76 27 37, redaction@leleaderinfobenin.net
Article précédentVente de migrants en Libye : Guy MITOKPE dénonce un holocauste noir
Article suivantAffaire CNSS : Les avocats de Laurent Mètognon dénoncent des tortures morales sur leur client
Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici