Incident diplomatique : Comment des douaniers nigérians « ont volé » des sacs de riz et des portables à Adja-Ouèrè

Temps de lecture estimé: 2 minutes
Des forces de sécurité nigériannes au poste frontière de Seme, entre le Nigeria et le Bénin, en 2003. PIUS UTOMI EKPEI / AFP

Selon des informations rapportées par l’Agence Bénin Presse (ABP), « des supposés douaniers et forces de l’ordre nigérians auraient fait une incursion jeudi dernier dans la matinée sur le territoire béninois à Ita-Egbèbi, une localité de la commune d’Adja-Ouèrè située dans la zone frontalière entre le Bénin et le Nigéria, et seraient repartis avec plusieurs sacs de riz, des téléphones portables et autres objets ».

A en croire des informations recueillies sur place, c’était des individus armés, en tenue militaire et douanière du Nigéria qui, sans ménagement, se seraient attaqués à des magasins de stockage de riz et autres produits importés appartenant à des commerçants du département du Plateau de cette localité du Bénin.

Images des boutiques de riz pillées par des prétendus douaniers nigérians

Ces nigérians, renseigne-t-on, auraient défoncé les portes des magasins et tenu en respect les riverains pour se servir en vivres et autres articles ainsi qu’en numéraire. Ils auraient embarqués à bord de leur pickup les objets volés et s’étaient partis rapidement avant l’arrivée des éléments de la Police Républicaine alertés.

Vives réactions des autorités béninoises

Le ministre des Affaires Étrangères, Aurélien Agbénonci en compagnie du ministre de l’économie et des finances, Romuald Wadagni discutant avec l’Ambassadeur du Nigéria au Bénin

Le ministère des affaires étrangères a fait savoir, ce samedi, sur sa page Facebook, que l’ambassadeur du Nigéria a été convoqué par le ministre Aurelien Agbénonci. Une invitation qui fait suite à l’attaque organisées par de douaniers nigérians sur le territoire béninois.

Selon le compte rendu fait, le ministre a exprimé son indignation et celle du Gouvernement du Bénin face à cette situation.
« Il a, par ailleurs, invité les autorités nigérianes à rechercher et punir les auteurs de ces actes de vandalisme » peut on lire sur la page Facebook du ministère.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019

A propos Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *