Ibrahim SALAMI : ‘’C’est dangereux de demander à la Cour Constitutionnelle de proroger le mandat des députés’’

Date:

Le professeur Ibrahim salami, Agrégé des universités ne reste pas en marge des propositions pour une sortie de crise sur le plan politique dans le cadre des prochaines élections législatives. Reçu sur une chaîne de radio de la place, le professeur s’est prononcé, à la suite de Dandi Gnamou, sur la possibilité ou non pour la cour constitutionnelle de proroger le mandat des députés. Il a aussi contredit les propos du constitutionnaliste Joel Aïvo. 

LIRE AUSSI : 

https://leleaderinfobenin.net/recours-a-la-cour-constitutionnelle-dans-limpasse-electorale-dandi-gnamou-contredit-joel-aivo/

« Il s’agit d’un problème politique et ce problème politique doit se régler politiquement. Je ne pense pas qu’il appartient à la Cour Constitutionnelle de connaître la question de la prorogation du mandat des députés ; c’est la proposition la plus dangereuse. Elle va créer un précédent qui va amener la Cour, celle-ci ou une autre a, prorogé le mandat des députés ou même a prorogé le mandat du Chef de l’État. Ou même, qui peut le plus, peut le moins a diminué le mandat des élus. Alors, il ne faudrait pas à mon avis, ouvrir la boîte de pandore. Quand on fait cas de ce que en 2011 il y a eu une décision qui a conduit au report de l’élection. Je précise bien, qu’il s’agissait bien d’un report de l’élection et non d’une prorogation du mandat des députés. »

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici

Partager l'article:

Inscrivez-vous

Populaire

En savoir plus...
Plus d'infos

Drame de Dassa : Les parents invités pour l’identification par test d’ADN

Le ministre de la santé a convié les parents des victimes du drame de Dassa aux fins de faciliter l'identification des corps par test d'ADN.

Togbin Plage : Les promoteurs de bars et pêcheurs sommés de libérer les lieux

Les promoteurs de bars et les pêcheurs qui occupent le domaine situé au Sud de la route des pêches et de la bande allant de carrefour Togbin

Drame survenu à Dassa-Zoumè : Les fermes mesures du conseil des ministres

Le conseil des ministres de ce mercredi 1er février a pris des mesures fermes suite à l’accident mortel de la circulation survenu à Dassa

Intégralité du conseil des ministres du Mercredi 01 février 2023

Le Conseil des Ministres s'est réuni mercredi, le 01 février 2023, sous la présidence de Monsieur Patrice TALON, Président de la République.