Hydrocarbures : La construction d’un pipeline reliant les bassins pétroliers du Niger au port de Cotonou se concrétise

Le conseil des ministres du mercredi 13 mars 2019, a approuvé un accord bilatéral entre la République du Niger et la République du Bénin relatif à la construction et à l’exploitation d’un système de transport des hydrocarbures par pipeline.

Selon le conseil des ministres, l’accord bilatéral qui avait été signé le 24 janvier 2019, entre le Bénin et le Niger entre ainsi dans sa phase pratique pour consolider les relations bilatérales entre les deux pays. Mieux, c’est la preuve que le chef de l’Etat, Patrice Talon ne cesse de multiplier les actes d’intégration sous-régionale, avec pour vision d’exploiter les opportunités qu’offre le Bénin à ses voisins et de permettre d’assurer le transport des hydrocarbures en provenance des sites de production au Niger vers le Port de Cotonou. La mise en oeuvre de ce projet constitue une valeur ajoutée importante pour l’économie béninoise grâce aux frais de transit que l’Etat pourrait en tirer.

A cet effet, il sera procédé, selon le conseil des ministres, à l’approbation de l’étude d’impact environnemental et social, de même que de l’étude de faisabilité. A la suite de cela, interviendront la création de la société de transport dédiée au projet puis la signature de la convention y relative » précise le Conseil des Ministres.

À l’étape actuelle, il convient de retenir que le Bénin et le Niger ont déjà convenu que le régime fiscal et douanier à appliquer au projet par chaque Etat Partie soit pris en compte dans la Convention de transport à signer avec les Transporteurs et, par conséquent, retiré de l’Accord bilatéral. Mieux, les deux parties se sont mis d’accord pour que les opérations exécutées entre la date de signature de l’Accord bilatéral et la date du démarrage de la construction du système de transport, soient considérées comme étant accomplies en vertu de l’Accord et bénéficient du régime fiscal et douanier de ladite période.

Avec la construction et à l’exploitation d’un système de transport des hydrocarbures par pipeline entre les deux pays, ce sont les liens et les échanges entre le Niger et le Bénin qui se pose plus que jamais comme un couloir et une ouverture pour les pays de l’hinterland. Raison pour laquelle, le Bénin ne cesse de mener toutes les diligences possibles pour la concrétisation rapide de ce projet, car c’est non seulement une perspective de création d’emplois pour les Béninois, mais aussi, une diversification des sources de captation de ressources financières pour le Bénin.

 

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019

A propos Frejus SASSE

Rédacteur en chef / Vidéo - Journaliste / Blogger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous a notre newsletter