Greve dans l’administration publique : Des défalcations et des radiations en vue

Le gouvernement de la rupture veut désormais prendre le taureau par les cornes dans cette grève persistante qui met à mal le fonctionnement de l’administration publique depuis quelques mois, avec une paralysie générale de presque tous les secteurs.

Cela malgré les nombreuses rencontres entre partenaires sociaux et les membres du gouvernement dans le cadre du dialogue social et même avec le chef de l’État, Patrice Talon.
Ainsi, par la correspondance du Ministre de l’ Économie et des Finances, Romuald WADAGNI, en date du 14 février 2018, et adressée aux Directeurs de l’Administration et des Finances de tous les ministères, il est demandé de transmettre sur support papier ou électronique à la Direction Générale du Budget, la liste de tous les agents de l’État qui se sont absentés du service pour fait de grève au cours de l’année 2018.

Une injonction qui court au plus tard ce vendredi 16 février 2018 et qui laisse présager de la volonté de l’autorité de prendre ses responsabilités face à des travailleurs qui ont déserté leur poste sans raison valable et malgré les efforts consentis pour l’amélioration des conditions de vie et de travail à tous.

About Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *