Gestion efficiente des ressources publiques : Le FMI accorde plus de 13 milliards au Bénin

« L’activité économique s’est développée et l’inflation est restée faible en 2017. La , estimée à 5,6 %, s’explique par le niveau record de la production de coton et par la reprise de l’économie nigériane. L’inflation annuelle est redevenue positive, à 0,1 %, en raison des prix des denrées alimentaires et des produits pétroliers ».

C’est la conclusion qui a permis au conseil d’administration du Fonds Monétaire International de compléter la deuxième revue de l’accord au titre de la facilité élargie de crédit. Ainsi, un décaissement de 22.4 millions de dollars, soit environ 13 milliards pour le compte du Bénin a été autorisé ce 29 juin 2018 par une décision prise selon la procédure de défaut d’opposition.

Il en ressort que l’exécution du budget 2017 a été meilleure que prévu et le déficit budgétaire global a été limité à 7,0 % du PIB, grâce principalement à une hausse des recettes intérieures. Les perspectives à moyen terme, selon le FMI, demeurent favorables. Elles supposent une accélération de la croissance du PIB réel entre 2019 et 2022, appuyée par la hausse de la production agricole résultant de l’action des pouvoirs publics et par l’augmentation de l’investissement privé.

[gview file= »https://leleaderinfobenin.net/wp-content/uploads/2018/06/Communiqué-de-presse-Numero-18-269-du-FMI-pour-le-Benin-1.pdf »]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici