Fonds Communs de Placement : Aga Confort Plus et Aga Capital Plus pour révolutionner l’épargne boursière au Bénin

Date:

Deux Fonds Communs de Placement viennent d’être lancée sur le marché financier du Bénin et par ricochet de l’Union Economique et Monétaire de l’Afrique de l’Ouest (Uemoa). Aga Confort Plus et Aga Capital Plus de Sgi-Agi et sa filiale Sgo-Aga naissent pour démocratiser l’épargne à travers la bourse à des taux relativement intéressants en vue de réaliser ses projets.

L’annonce a été faite à la faveur d’une conférence de presse ce mercredi 30 janvier 2019 à Azalai hôtel de Cotonou, par le Directeur Général de la Société de gestion et d’intermédiation-Africaine de gestion et d’intermédiation (SGI-AGI), Théodore Ganflè, le Directeur Général de la Société de Gestion d’OPCVM (Organisme de placement collectif en valeurs mobilières) Africaine de gestion d’actifs (SGO-AGA), Martial Kakanou et le Contrôleur interne SGO-AGA, Marcel Amouzoun.

Pour le Directeur général de la Société de Gestion d’OPCVM (Organisme de placement collectif en valeurs mobilières) Africaine de gestion d’actifs, Martial Kakanou, les nouvelles offres ont l’ambition de permettre aux Béninois d’épargner et de fructifier leur épargne à des taux relativement intéressants afin de voir réaliser leurs différents projets tels qu’une retraite paisible, des études supérieures aux enfants ou même pour de quoi acheter et construire sa maison.

« Le Fonds commun de placement Aga Confort Plus est un Fonds commun obligataire avec une valeur de départ  de 1000 FCfa où nous promettons un rendement moyen annuel d’au moins 6, 5% par an sur un horizon minimal de 3 ans. A côté, nous avons un second Fonds de placement, Aga Capital Plus, que nous appelons un Fonds diversifié et qui sera composé essentiellement d’obligations d’Etats de la sous-région mais également des actions de la Bourse régionale des valeurs mobilières. Avec ce Fonds, nous espérons offrir un rendement annuel d’au moins 8,75% net impôts » a expliqué Martial Kakanou.

Pour Théodore Ganfle, Aga Confort Plus et Aga Capital Plus sont deux produits agréés et donc qui sont autorisés par les autorités du marché. Ce qui enlève tout doute sur les offres qui sont sécurisés. Ces produits offrent l’avantage de valoriser l’épargne du client en tout sécurité et sur la durée, permet aux client de disposer de son épargne en temps voulu et lui donne l’opportunité de profiter de l’expertise des gestionnaires de fonds de AGA et lui donne l’opportunité de percevoir des dividendes annuels.

Après les professionnels des médias, les deux offres  »Aga Confort Plus et Aga Capital Plus » ont été présentées lors d’un dîner, aux banques,  sociétés d’assurances et entreprises privées, pour recueillir leur adhésion. A la fin du dîner, les partenaires de la Sgi-Agi et Sgo-Aga ont apprécié les efforts consentis, notamment dans le taux réalisé qui est l’un des plus osés de la sous région.

 

1 COMMENTAIRE

  1. Salut , je veux bien m’intéresser mais une question me tracasse n’est ce pas une autre forme de placement d’argent qui a un moment donné a crée la désolation dans les familles ivoiriennes ?

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici

Partager l'article:

Inscrivez-vous

Populaire

En savoir plus...
Plus d'infos

Togbin Plage : Les promoteurs de bars et pêcheurs sommés de libérer les lieux

Les promoteurs de bars et les pêcheurs qui occupent le domaine situé au Sud de la route des pêches et de la bande allant de carrefour Togbin

Drame survenu à Dassa-Zoumè : Les fermes mesures du conseil des ministres

Le conseil des ministres de ce mercredi 1er février a pris des mesures fermes suite à l’accident mortel de la circulation survenu à Dassa

Intégralité du conseil des ministres du Mercredi 01 février 2023

Le Conseil des Ministres s'est réuni mercredi, le 01 février 2023, sous la présidence de Monsieur Patrice TALON, Président de la République.

Bénin : Un magistrat révoqué pour faute disciplinaire d’une extrême gravité

Le conseil des ministres de ce mercredi 01 février 2023 a procédé à la révocation d'un magistrat pour faute disciplinaire d'une extrême