Fièvre hémorragique à Virus Lassa : Les cas enregistrés dans le Borgou déclarés guéris ; Pas de cas dans le Couffo

Les quatre personnes touchées par la fièvre hémorragique à virus Lassa dans le département du Borgou sont déclarées guéries de l’épidémie suite aux différents résultats de l’analyse des prélèvements.

Selon le directeur départemental de la santé du Borgou, Dr. Imourou Karimou Yacoubou, rapporté par l’Agence Bénin Presse, « pour la première fois au Bénin, nous avons réussi à guérir les personnes touchées par la fièvre hémorragique virale de Lassa. Dans le département du Borgou, les quatre (04) cas positifs de cette épidémie sont déclarés guéris et sont autorisés à rejoindre leurs familles respectives ».

En effet, à la date du 10 décembre dernier, trois personnes avaient été touchées par l’épidémie de Lassa dans la commune de Parakou, dont deux cas confirmées, une probable et zéro (00) décès. Les trois cas étaient issus du village Tabérou (Nigéria) situé à cinq (05) kilomètres de tandou dans la commune de Tchaourou. Aujourd’hui, ces cas sont déclarés guéris. Ce qui, selon Dr. Imourou Karimou Yacoubou, est le fruit de l’implication personnelle des autorités béninoises à combattre cette épidémie.

Le département du Couffo, par contre, n’a connu aucun cas positif de fièvre hémorragique à virus Lassa depuis que le Bénin a enregistré dans certains départements des cas confirmés positifs après analyse au laboratoire. « Je puis vous dire que tous les prélèvements qu’on a fait et envoyé au laboratoire sont jusqu’à présent revenus négatifs » explique le directeur départemental de la santé du Couffo, Jean Yaovi Daho l’ABP.

Selon lui, l’intensification de la sensibilisation des populations dans l’adoption des mesures de prévention et les stratégies de lutte contre la propagation du virus ont permis à son département d’être à l’abri du  Virus Lassa.

Au nombre de ces mesures, il est demandé aux populations d’éviter la manipulation et la consommation des rats de même que la manipulation des urines et des déjections de rats, d’éviter tout contact avec les selles, l’urine, la salive, les vomissements, et les objets contaminés d’une personne suspecte, malade ou décédée de la fièvre lassa, et enfin, se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019

A propos Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous a notre newsletter