Faux médicaments : L’intersyndicale des Pharmaciens du Bénin salue la libération conditionnelle des grossistes-répartiteurs

Dr Louis Koukpémédji, Porte-parole de l’intersyndicale des pharmaciens du Bénin

Suite à l’arrêté du ministre de la justice accordant la liberté conditionnelle aux directeurs des sociétés grossistes-répartiteurs de médicaments, détenus depuis le 20 février 2018, l’intersyndicale des Pharmaciens du Bénin salue cette heureuse décision et plaide pour le rétablissement de l’Ordre National des Pharmaciens du Bénin et la poursuite participative des réformes en cours dans le secteur.

LIRE AUSSI  : 

Libération conditionnelle de 1200 prisonniers : Les grossistes répartiteurs de médicaments libérés contre 10 millions

 

 

Communiqué de l’Intersyndicale des pharmaciens du Bénin

Par arrêté du 20 décembre 2018, le ministre de la justice a accordé une liberté conditionnelle aux directeurs des sociétés grossistes-répartiteurs de médicaments, détenus depuis le 20 février 2018.

 

L’intersyndicale des pharmaciens du Bénin salue cette mise en liberté et remercie le gouvernement en particulier le Chef de l’État, le ministre de la justice et le ministre de la santé pour cette heureuse décision.

 

Aussi, l’intersyndicale exprime-t-elle sa gratitude aux avocats pour le travail abattu ainsi qu’à toutes les personnes qui ont soutenu nos confrères à quelque niveau que ce soit pendant leur séjour carcéral.

 

Enfin, l’intersyndicale sollicite par la même occasion l’intervention personnelle du Chef de l’État dans le rétablissement de l’Ordre National des Pharmaciens du Bénin et la poursuite participative des réformes en cours dans le secteur.

 

Fait à Cotonou, le 21 décembre 2018

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018

A propos Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous a notre newsletter