Faux diplômes et usages de faux dans l’armée : 16 officiers rétrogradés

Le Chef d’Etat-Major Général, le Général de Brigade Laurent Amoussou, par note de service N°18-02-044/EMG/DOPA/B3RCM/SA en date du 25 juin 2018, portant comme objet ‘’Invalidation de cours de formation initiale d’officiers’’ a rapporté l’autorisation de port de galon du premier grade d’officier à titre fictif d’une quinzaine d’agents.

Le motif, est qu’ils ont été ‘’illégalement admis dans les écoles militaires créées ou agréées par l’Etat et sortis au titre des années 2016 et 2017. De fait, les cours de formation sont invalidés.

Ils sont entre autre accusés de falsifications d’acte de naissance, de diplômes non conforme, de défaut de diplôme dans le dossier de candidature, de faux diplômes de Bac dans le dossier de candidature, de faux diplômes universitaire post-baccalauréat dans le dossier de candidature, de formation incomplète.

Des instructions ont été données par le Général de Brigade Laurent Amoussou aux fins de poursuites judiciaires et de sanctions disciplinaires conformément au règlement de discipline générale en vigueur dans les forces armées Béninoises.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018

About Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

One comment

  1. Zinsou DEDONOUGBO

    Il serait bien séant de publier les noms des intéressés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *