Face à la tension sociale : La Conférence épiscopale appelle à un dialogue franc et sincère

Monseigneur Victor AGBANOU, Président de la Conférence Épiscopale du Bénin

« Les Evêques du Bénin ont aussi longuement réfléchi sur la situation sociopolitique qui prévaut actuellement dans notre pays. Avec appréhension et inquiétude non sans espérance, ils notent la permanence de la morosité économique et surtout la montée d’une certaine tension sociale qui installe progressivement notre pays dans une crise aux conséquences et aux développements imprévisibles ».
C’est au regard de ce constat désolant que la conférence épiscopale, réunie en session plénière ordinaire les 24, 25 et 26 janvier, s’est prononcée sur les sujets brûlants de l’actualité nationale. Dans leur adresse, les Evêques invitent les « fidèles catholiques et les hommes de bonne volonté à constamment prier Dieu ».

Ils souhaitent également « que les débats de sociétés soient menés avec sérénité dans une ambiance dépassionnée conformément à la tradition de paix que l’on connait au peuple béninois, que les autorités à divers niveaux renouent un dialogue franc et sincère conformément à la parole donnée, avec les partenaires sociaux pour la mise en œuvre concertée des réformes nécessaires au développement de notre commune patrie ; que tous les acteurs de la vie politique nationale réintègrent les principes du jeu démocratique et fassent du respect scrupuleux des décisions de la cour constitutionnelle, la base de leur action politique et citoyenne, conformément à la constitution du 11 décembre 1990 et qu’en toutes circonstances la sacralité de la vie et la dignité de la personne humaine soient reconnues et respectées par tous ».

Lire le communiqué final de la conférence épiscopale :

 

 

 

About Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *