Face à face Alain Orounla – Etudiants : De sages conseils à l’endroit des mouvements estudiantins


Le ministre de la Communication et de la Poste, Porte-parole du gouvernement, Alain Orounla, face aux étudiants, dans un exercice de franchise, ce vendredi 13 mars, lors de la rencontre « Le Gouvernement au Campus » est revenu sur les fondamentaux que devrait revêtir la lutte estudiantine.

Interpellé par les étudiants sur l’abrogation du décret du 10 mars 2017 portant règlementation des allocations universitaires; l’insuffisance d’infrastructures académiques; le mauvais service des restaurants universitaires et l’absence de connexion internet, le ministre Alain Orounla a relevé que l’existence de ces problèmes traduit toute l’attention que le gouvernement porte aux étudiants et surtout à leur condition de vie et d’études.

Dans un style pédagogique et avec la rhétorique qui sied à la circonstance, le porte-parole du gouvernement a fait observer que le système éducatif béninois a montré ses limites à tel point qu’il ne répond plus aux exigences du moment et aux défis auxquels sont confrontés aujourd’hui les étudiants. Ce qui oblige le gouvernement a changé de paradigmes et à mener des réformes, certes douloureuses mais indispensables pour éviter de persister dans les errements du passé.

Sur les questions de la franchise universitaire, le ministre a demandé aux étudiants de se remettre en cause, en optant pour la discipline et en évitant les affrontements récurrents entre institutions estudiantines et les soulèvements populaires et incontrôlées. Selon lui, la sagesse recommande de passer par les canaux et voies appropriées aux fins de saisir les autorités compétentes poir trouver des solutions aux problèmes qui se posent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici