Expulsion de l’Ambassadeur du Bénin à Bruxelles : Daniel EDAH dit ”Non à l’isolement diplomatique du Bénin”

Temps de lecture estimé: 2 minutes

 

Quelques heures après l’annonce du renvoi de l’Ambassadeur du Bénin à Bruxelles, en réponse à l’expulsion, le 20 novembre dernier, de l’Ambassadeur de l’Union Européenne au Bénin, Daniel Edah, dans une tribune publiée sur Facebook “invite le Président de la République à prendre les dispositions appropriées pour renouer le dialogue avec l’Union européenne afin d’épargner à nos populations qui ne sont point à l’abri du besoin les difficultés qu’engendrerait une escalade dans le bras de fer initié par son Gouvernement avec l’Union européenne”.

LIRE AUSSI :

Renvoie de l’ambassadeur du Bénin à Bruxelles : L’Union Européenne applique le principe de la ”réciprocité”

NON À L’ISOLEMENT DIPLOMATIQUE DU BÉNIN !

Je viens d’apprendre la décision d’expulsion de l’Ambassadeur du Bénin près l’Union européenne en réaction à l’expulsion récente de l’Ambassadeur de l’Union européenne près le Bénin.

En plus de nos difficultés avec le Nigéria voisin qu’il urge de résorber, le Bénin ne peut se permettre l’isolement diplomatique engagé par le Gouvernement avec l’expulsion de l’Ambassadeur de l’Union européenne pour des raisons encore floues pour l’opinion nationale et qui n’ont d’ailleurs pas convaincu les dirigeants de l’Union européenne.

J’invite le Président de la République à prendre les dispositions appropriées pour renouer le dialogue avec l’Union européenne afin d’épargner à nos populations qui ne sont point à l’abri du besoin les difficultés qu’engendrerait une escalade dans le bras de fer initié par son Gouvernement avec l’Union européenne.

Au regard de l’instrumentalisation quasi systématique de la presse pour rendre blanc ce qui ne l’est pas et discréditer ce qui est crédible dans notre pays depuis un certain temps et compte tenu du caractère gravissime de la crise entre notre pays et l’Union européenne, j’en appelle à la responsabilité et la conscience citoyenne de tous les activistes des réseaux sociaux et dirigeants d’organes de presse au service du gouvernement pour qu’ils évitent de relayer ou d’entretenir toute communication belliqueuse à l’encontre de l’Union européenne au nom d’un patriotisme circonstancié. Car à ce stade du développement de notre pays, tout patriotisme aveugle équivaut à un suicide collectif.

J’ai grand espoir que si le Président de la République fait diligence et prend la bonne initiative, l’harmonie reviendra assez vite dans les relations entre notre pays et l’Union européenne, dans l’intérêt supérieur des populations béninoises bénéficiaires des actions de la coopération européenne.

IL FERA BEAU

Dieu bénisse le Bénin

19 décembre 2019

DANIEL EDAH

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019

A propos Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *