Exilé en France : Léhady SOGLO, recherché par deux mandats d’arrêt internationaux

Deux mandats d’arrêt ont été émis contre l’ex-maire de la ville de Cotonou, Léhady SOGLO. En exil en France depuis quelques mois, l’homme est recherché pour avoir fait obstruction à la Police et pour avoir incinéré des documents importants.

Selon des sources proches du juge du 7ème cabinet du Tribunal de première instance de première classe de Cotonou, le premier mandat requis par le Procureur de la République près le Tribunal de 1ère instance, de première classe de Cotonou est relatif à la résistance que Léhady Soglo aurait  opposé à la police le vendredi 28 juillet 2017 alors que les éléments de la police voulaient perquisitionner son domicile. Ceci après son audition le 28 juillet 2017 par le Conseil départemental de concertation et de coordination sur des faits à lui reprocher par le Préfet du Littoral dont « fautes lourdes ».

LIRE AUSSI :

Léhady SOGLO sur TV5 : ”Je suis victime d’un acharnement” (Intégralité de sa sortie médiatique)

Le second mandat délivré contre l’ex-édile de Cotonou est intervenu à la fin du mois de juin dernier et est relatif à l’incinération des valeurs inactives de la mairie de Cotonou alors que Léhady Soglo était encore maire. Pour cette infraction, il est recherché avec d’autres cadres de l’hôtel de ville.

Il faut préciser que ces convocations font suite au silence de Léhady Soglo face à la convocation émise contre lui par la sous-direction des Affaires financières  et économiques (ex-Bef). Au regard de ce fait, le Procureur de la République près le Tribunal de première instance de première classe de Cotonou a donc requis deux mandats d’arrêt internationaux, entérinés par le juge du 7ème cabinet, en charge des dossiers.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018

About Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *