Enseignement technique et agricole : Coopération entre le Lycée de Kpataba (Savalou) et le Lycée de Castelnau-le-Lez (France)

Ecoutez le post

Du 24 octobre au 12 novembre 2021, une délégation des lycéens du lycée Professionnel Agricole Castelnau-le-Lez a séjourné dans les locaux du lycée technique agricole de Kpataba-Savalou.

Cette visite d’échanges et de partage d’expériences s’inscrit dans le cadre du partenariat initié en 2018 par l’association AGIR Actions de bénévoles pour la coopération et le développement sous le leadership de Jacques PLAN et la Mairie de Savalou. Occasion pour les lycéens français de visiter quelques réalisations de leurs pairs ayant effectué le séjour en France.

Des visiteurs pas comme les autres, dans les locaux du lycée technique agricole (LTA) de Kpataba durant ce séjour. Il s’agit de 06 lycéens français Axelle, Lou, Gabriel, Iness, Aleana et Carla encadrés par leurs enseignants, Anne Douzals et Serge Miséricordia ainsi que Jacques PLAN de l’association AGIR. A travers ce partenariat, le LTA bénéficie d’un équipement ultra-moderne pour son atelier de transformation de jus de fruits et de purée de tomates. Des réflexions sur la mise en place d’un dispositif d’aide à l’installation des jeunes diplômés Savalois sont en cours. C’est une initiative coordonnée par Rodolphe Akouehou de l’ong Gradel qui assure la logistique et les relations entre partenaires et institutions pour l’autonomisation et l’insertion des jeunes.

Après la découverte du lycée, la délégation a visité les réalisations de quelques entrepreneurs. Au cours de ce séjour, les enseignants et lycéens de ces deux établissements ont développé de nombreuses activités de découverte d’interculturalité et de citoyenneté. Ceux-ci partagent les expériences locales sur l’apiculture. Ces échanges visent surtout à faire valoir les capacités des jeunes et favorisent leur plein épanouissement socio culturel.

Des résultats impressionnants

Lors de la visite guidée des lieux, la délégation du lycée Castelnau-le-Lez a été très impressionnée par les résultats concrets des différents sites des projets visités. Cette plongée dans les opérations de production de l’unité de transformation du lycée a permis aux lycéens de toucher du doigt le processus de mise en bouteille des jus savoureux à travers des équipements ultra-modernes. Pour le chef d’exploitation Henri Agnandjo, un réel espoir de changement de vie est né chez les jeunes lycéens qui n’attendent que de décupler la production et leurs revenus.

Les lycéens lors d’un atelier de réalisation d’une étiquette produit

Très séduit du parcours élogieux du projet Chantier Solidaire, le proviseur du LTA, Jean-Didier Bahini a salué la qualité de la collaboration avec l’ONG Gradel. Selon lui, cette ONG fait un travail sérieux pour donner espoir aux jeunes lycéens. Tout en lançant un appel aux autorités afin qu’elles appuient les actions du L.P.A Castelnau le-Lez, AGIR et le réseau F.A.R. (formation agricole et rurale) sur le terrain, Jean- didier BAHINI a remercié chaleureusement l’ensemble des partenaires engagés à soutenir les efforts tenant à plusieurs objectifs de développement durable dans le respect de l’environnement et des défis sociaux.

Pour sa part, le directeur départemental des enseignements secondaire technique et de la formation professionnelle Pamphile C. Viayinon insiste pour que ce programme contribue à élargir le cercle des jeunes entrepreneurs et à créer des créneaux plus lucratifs et des possibilités d’emplois qualifiés. Il souhaite également le renforcement de cette coopération entre les deux lycées.

Le représentant des partenaires français, Jacques PLAN se félicite des avancées de la coopération et de l’offre pédagogique de formation.

Après avoir fait l’historique de cette belle collaboration, le maire de Savalou, Delidji Houindo a rappelé son importance dans la contribution au développement.

Objectif du projet

En effet, l’objectif qui a conduit Jacques PLAN à travers AGIR, à initier le projet est d’investir dans l’humain en stimulant l’esprit d’innovation chez les jeunes pour créer des emplois durables. « Nous travaillons à entrepreneuriat et pour un meilleur encadrement des jeunes afin de sortir des produits de qualité pour atteindre l’objectif et les résultats escomptés », souligne-t-il avant d’ajouter que entrepreneuriat permet de renforcer les mécanismes d’auto-emploi et de lutter efficacement contre la précarité.

Dans le cadre de ses actions, l’Ong Gradel a pour mission de contribuer à la promotion de entrepreneuriat de croissance. A ce titre, elle offre des opportunités de formation à la culture d’entreprise aux jeunes issus des lycées techniques,

Trois exemples de réussite

Vue des lycéens français en séjour au LTA Kpataba-Savalou

Pendant leur séjour, les lycéens de Castelnau-le-Lez ont pu visiter les exploitations de 3 anciens élèves du LTA Kpataba-Savalou Bijoric, Tatiana et Emilienne.

Bijoric s’est spécialisé dans la production animale, des volailles, lapins et caprins à Savalou. Il a bénéficié d’une aide du dispositif PADAC qui lui permettra de développer son activité sur une nouvelle exploitation de 2 ha.
Tatiana gère une pépinière à Dassa-Zoumé et a obtenu un important contrat de prestation avec le gouvernement pour l’aménagement d’une forêt vers Glazoué.

Emilienne, qui réside à Bohicon, a démarré une activité de production de thé de moringa, du zoro de neem et des jus de mangue et pomme cajou avec le soutien de SENS Bénin pour la gestion et la communication.

Les anciens lycéens Bijoric,Tatiana et Emilienne faisaient partie de la délégation béninoise qui avait séjourné à Castelnau-le-Lez en mai-juin 2019.

Notons que la délégation française est partie de Savalou dans une ambiance de satisfaction, avec la conviction d’un partenariat plus productif de mise à l’échelle, des succès réalisés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici