Enseignement secondaire : Kakpo Mahougnon menace les grévistes

Kakpo Mahougnon, ministre des Enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle

C’est par un communiqué rendu public sur les réseaux sociaux que le ministre en charge des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle a invité les enseignants de son sous-secteur à rejoindre leur poste de travail ce lundi 5 mars 2018, afin de reprendre les cours, au lendemain des congés de détente entamés le 23 févier dernier et qui prennent fin ce dimanche 4 mars.

Selon lui, “tout enseignant qui n’aurait pas rejoint son poste de travail sera considéré comme en situation d’abandon et s’exposera à toutes déconvenues”. Une injonction qui entre dans de la décision prise en conseil des ministres du mercredi dernier et qui prend à son compte les dispositions de la loi 2001-09 du 21 juin 2002, portant exercice du droit de grève en république du Bénin.
Avec cette nouvelle menace brandie comme une épée de Damoclès sur la tête des enseignants du secondaire, l’on se demande quelle sera la conduite à tenir, par les grévistes. Ce qui est certain, c’est que la tension sociale risque d’être encore plus viciée dans les prochains jours.

About Frejus SASSE

Rédacteur en chef / Vidéo - Journaliste / Blogger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *