Élections Législatives : Les observations de l’Union Africaine

Dans le cadre des élections législatives, l’Union Africaine a dépêchée au Bénin une Mission d’Observation qui a livré ce mardi, à la presse nationale et internationale, ses conclusions préliminaires. C’était à l’hôtel Golden Tulip.

Selon le porte-parole de la mission, « les élections législatives du 28 avril 2019, bien que prévues par le cadre juridique et le calendrier électoral, se sont déroulées dans un contexte marqué par une rupture de consensus au sein de la classe politique. Résultants d’une volonté d’enclencher des réformes structurelles certes nécessaires pour la stabilisation du système partisan béninois, cette rupture de consensus a mis en mal le caractère ouvert, inclusif et compétitif qui a traditionnellement caractérisé les processus électoraux antérieurs au Bénin. »

La Mission d’observation a également constaté l’apathie du peuple béninois qui s’est traduit par l’absence d’effervescence électorale et le manque d’engouement observé dans les centres de vote le jour du scrutin. Elle déplore, par ailleurs, les pertes en vie humaine et les cas de violences survenus dans les départements du Borgou, des Collines et du Zou, ainsi que la coupure d’Internet et des réseaux sociaux le jour du scrutin législatif.

Dans sa déclaration, « la MOEUA appelle toutes les parties prenantes au processus électoral et tous les acteurs politiques à la retenue et à prioriser le dialogue inclusif dans l’interêt suprême de la nation béninoise. Elle exhorte tous les Béninois à intensifier les efforts de paix et de stabilité durant la période postélectorale.»

 

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019

A propos Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *