EDUCATION : Mahougnon Kakpo promet une année scolaire correcte

Aucune inquiétude sur la nature de l’année scolaire 2017-2018. Sur l’émission Le Grand Format de Canal3 Bénin, ce dimanche 29 avril, le Ministre des  Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, Professeur Mahougnon KAKPO a rassuré de sa validation.

«La plupart des syndicats qui étaient en mouvement de grève ont levé leur motion », a fait observer le Ministre. Il reste un fait que tous les syndicats ne lèvent pas leur motion au même moment. «Lorsque nous constatons que la plupart de ces syndicats ont levé leur motion de grève, immédiatement le gouvernement a procédé à un réaménagement du calendrier scolaire et nous démarrons en même temps la reprise.»

Que comprendre de la validation de l’année? «La grève a démarré le 16 janvier. Mais avant cela, nous avons déjà fait près de 14 semaines de cours validées sur le plan pédagogique. Il nous fallait encore près de 14 semaines pour que l’année puisse être complètement validée. Ce sont ces 14 semaines que nous avons programmées actuellement pour que les cours redémarrent le jeudi 26 pour prendre fin le 31 juillet avec le début des grandes vacances », a expliqué le Ministre. Au cours de cette période restante, il y aura les congés, les devoirs et les examens. «Nous aurons une année correcte où les programmes d’enseignements seront mis à exécution et suivis.»

La Direction de l’Inspection Pédagogique, de l’Innovation et de la Qualité a déjà mis en place un dispositif pour le suivi des programmes d’enseignement. «Les inspecteurs de l’enseignement du second degré de même que les Conseillers pédagogiques nous ont permis d’élaborer un dispositif d’encadrement non seulement des enseignants mais également des conseillers Pédagogiques pour suivre les élèves dans l’évolution de l’application des programmes. A ce niveau là, il n’y aura aucune inquiétude», a rassuré le Ministre. Afin que nul ne s’y méprenne, l’invité de Canal 3 a rappelé que le calendrier réaménagé est valable pour les établissements d’enseignement public.

«Ceux du privé continuent de respecter le calendrier initial jusqu’à la fin. Le problème se posera seulement au niveau des examens où ils vont être obligés de respecter le calendrier des examens.» En attendant l’arrêté interministériel qui fixe les différentes dates, le Ministre Mahougnon KAKPO a annoncé :

▶ CEP : 2 juillet

▶ BEPC : 9 juillet

▶ BAC : 16 juillet

SOURCE EXTÉRIEURE

About Frejus SASSE

Rédacteur en chef / Vidéo - Journaliste / Blogger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *