Don de vivres et d’équipements : Direct-Aid Bénin comble le Centre Ephphatha d’Éducation et de Formation des Sourds de Sè

 

Les pensionnaires du Centre Ephphatha d’Éducation et de Formation des Sourds de Sè, commune de Houéyogbé ont reçu ce mardi 13 novembre, des équipements et des vivres.

Moustiquaires imprégnées, Vêtements, Chaussures, Huile végétale, Pâtes alimentaires, Sardines, Sel, Riz, Couvertures, Jouets. Tel est le lot de don offert par l’Organisation Internationale koweïtienne Direct-Aid aux pensionnaires du centre.

Selon Augustin DJOSSOU, le directeur de l’école des Sourds,  ce don vient à point, « nous procure la joie et nous donne aussi un peu d’inquiétude vu la quantité de vivres que nous utilisons quotidiennement. Cela nous pousse chaque jour à demander comment nous allons nous prendre pour entretenir correctement ces enfants qui nous sont confiés. Mais comptant toujours sur votre générosité, nous regagnons confiance et nos craintes très tôt se  dissipent. » Tout en rappelant que le nombre des apprenants augmente chaque année, de manière considérable, il a sollicité l’assistance de Direct-Aid pour avoir des partenaires pour parrainer les enfants orphelins et démunis du centre mais aussi pour la réalisation de certaines infrastructures telles que le réfectoire, la salle d’étude, la cuisine, les dortoirs, un moyen roulant pour conduire les enfants aux soins et excursions, une tondeuse, une machine à coudre, et autres équipements.

LIRE AUSSI : 

https://leleaderinfobenin.net/inauguration-dun-centre-artisanal-feminin-direct-aid-benin-oeuvre-pour-lautonomisation-des-femmes-de-adounko/

 

Pour Euloge ZOHOUNGBOGBO, le chef de la délégation de Direct-Aid Bénin, l’action de ce jour est un devoir. Il s’inscrit parfaitement dans la cohérence des actions de l’organisation au Bénin. « Ce centre accueille des enfants atteints d’un handicap auditif, des orphelins, des enfants issus de familles démunies. Pourrions-nous résister à ne pas les venir en aide ? Non ! Notre raison d’ être est la lutte contre le triangle de la terreur ( Ignorance-Pauvrété-Maladie ). Ici, nous sommes venus accomplir en un notre mission » a-t-il poursuivi avant d’inviter le personnel enseignant et autres à plus de sacrifice et d’amour car « votre action quotidienne n’a pas de prix ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici