Doctorat à l’Université de Houston : Ezéchias J. Djima de l’ASE admis

Ecoutez le post

A la rentrée d’août prochain, Ezéchias J. Djima va s’inscrire en cycle doctoral à l’Université de Houston aux Etats-Unis. L’étudiant de l’African School of Economics vient de décrocher une bourse de cette prestigieuse université. Le lauréat revient ici sur son parcours et surtout le rôle prépondérant de l’ASE dans ce succès.

« Cette admission au département d’Economie est accompagnée d’une bourse complète » précise Ezéchias J. Djima avec beaucoup de fierté. Titulaire d’un master obtenu en 2016 à l’African School of Economics (ASE), il n’a pas choisi cette université au hasard. Le lauréat a réalisé que le domaine d’intérêt des éminents professeurs de Houston rencontre parfaitement ses aspirations. Il est convaincu qu’en travaillant avec ces professeurs, il va atteindre son objectif qui est de conduire des travaux de recherche de pointe et indépendant en Economie. Pour en arriver à décrocher cette bourse, le boursier de Houston affirme que l’ASE a joué un grand rôle.

En somme, il s’agit de la mise à la disposition des étudiants d’un cadre adéquat pour le master, de la qualité de l’enseignement dispensé par de grands professeurs venus des plus grandes universités des USA et du Canada, du programme pré-doctoral et la préparation aux examens de TOEFL et GRE. Tout cela grâce au leadership du Professeur Léonard Wantchékon, fondateur de l’ASE qui, selon Ezéchias est un ardent travailleur au rayonnement de l’enseignement supérieur en Afrique et dans le monde.

A l’issue de sa thèse, Ezéchias J. Djima ambitionne de faire carrière dans la recherche et l’enseignement. Ses travaux de recherche vont être orientés vers l’économie de l’éducation, les politiques publiques et l’économie de développement.

Parcours de Ezéchias Jésugnon DJIMA

Admis en Master à l’ASE en 2016, le lauréat est titulaire d’un baccalauréat série C (2010) et d’une licence professionnelle en Econométrie et Statistique (2013) obtenu à la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC). Pendant les deux premières années après sa licence, Ezéchias Jésugnon Djima a été employé au service de la fiscalité de la mairie de Cotonou.  Depuis son arrivée à l’ASE, il s’est impliqué dans la mise en œuvre  de quatre grands projets.

En mars 2019, il a travaillé sur « La réduction de la violence à travers la création des opportunités économiques inclusives pour les jeunes au Bénin », un projet financé par le Centre de Recherche en Développement Internationale (CRDI). Ensuite, en janvier 2020, Ezéchias a collaboré sur le projet « Le coût de la politique au Bénin » financé par l’Institut Netherlands Multipartis et de la Démocratie. En octobre 2020 il a été impliqué dans la réalisation du projet dénommé « L’impact du covid-19 sur l’économie, la cohésion sociale, et la gouvernance en Afrique : Cas du Bénin, Burkina-Faso et l’Afrique du Sud » le projet est financé par le Centre de Recherche en Développement Internationale (CRDI).

On peut également mettre à son actif une bonne collaboration sur deux grands projets de recherche du Professeur Leonard Wantchekon de 2018 à 2019. Il s’agit de « L’impact du covid-19 sur les activités économiques des ménages au Bénin » et des « Intérêts commerciaux et contrats clientélistes ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici