Deux ans après le drame de Tori-Avamè : Direct Aid Bénin se souvient des victimes et leur offre des kits alimentaires

Le 8 septembre 2016, l’arrondissement de Tori-Avamè dans la Commune de Tori-Bossito était frappé par un drame inimaginable avec de nombreuses victimes. A environ deux ans après le drame, le bureau Bénin de l’organisation internationale koweïtienne à caractère humanitaire, social et de développement, Direct-Aid, n’a pas oublié.

Une délégation de l’organisation conduite par El hadj Euloge Abd-gafar Zohoungbogbo, représentant du Représentant résident, était ce mardi 12 juin 2018 aux côtés des victimes, les bras chargés des kits alimentaires.

Composés de bidons d’huile, de sacs de riz, de sardines, de lait Peak, de sel, etc., ces kits alimentaires ont été offert à chaque famille victime du drame d’il y a deux ans.

Reconnaissant de l’acte posé par Direct Aïd Bénin, pour cette oeuvre humanitaire et social, les beneficiaires, par la voix de leur chef d’arrondissement ont exprimé leur vive gratitude. Selon Augustin Viwanou, chef de l’arrondissement de Tori-Avamè, l’on ne saurait quantifier l’ampleur de la joie apporté dans le coeur de ces victimes qui continuent de traverser des situations difficiles.
Paul Kassinhin, représentant du directeur général de l’Agence nationale de la protection civile (ANPC) s’est réjoui de la bonne marche du partenariat signé en décembre 2017 entre Direct-Aid et l’ANPC, qui fait aujourd’hui bénéficier aux populations sur l’ensemble du territoire national de nombreuses œuvres sociales dont la présente remise de kits alimentaires à Tori-Avamè. Il en a profité pour faire une annonce majeure, c’est qu’avec Direct-Aid Bénin et d’autres partenaires, le gouvernement entend prendre en charge l’éducation des enfants de 6 à 10 ans issus des familles victimes du drame de Tori-Avamè.


Une annonce qui a émue le maire de la commune de Tori, Robert Tolègbon, qui n’a pas manqué de saluer l’ANPC et de reconnaitre toute l’importance de l’action sociale posée par Direct-Aid Bénin à l’endroit de ses administrés avant de plaider pour que l’organisation s’occupe également des victimes qui présentent encore des cicatrices résultant d’une excroissance du derme au niveau des blessures guéries. Aussi, a-t-il demandé que l’organisation internationale koweïtienne appuie la commune de Tori dans la réalisation de poste d’eau autonome au profit des populations qui sont cruellement dans le besoin.

Des doléances légitimes que le Représentant du Représentant résident de Direct Aïd Bénin, El hadj Euloge Abd-gafar Zohoungbogbo, a promis transmettre à la direction afin que très bientôt, l’organisation internationale koweïtienne puisse poser ses plus grosses valises dans ladite commune, avec à la clé l’édification d’infrastructures socio-communautaires pouvant aider les populations de Tori à mieux s’épanouir. Car, a-t-il précisé, le leitmotiv de Direct-Aid Bénin est la lutte implacable contre le triangle de la terreur à savoir l’ignorance, la pauvreté et la maladie. Toute chose qui passe par le don et la distribution de kits alimentaires au profit des victimes et qui est l’accomplissement d’un devoir de solidarité, l’expression d’amour à l’endroit de ces familles victimes de Tori-Avamè.

Pour rappel, l’organisation internationale koweïtienne, Direct Aïd est présente, à travers ses interventions, dans les domaines de l’eau, de l’éducation, de la santé, des microprojets, etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici