Décès de Rosine Vieyra Soglo : Les Femmes Engagées pour le Développement font un plaidoyer au Parlement

Ecoutez le post

A titre Posthume et à l’honneur de Madame Rosine Vieyra Soglo, le consortium des Femmes Engagées pour le Développement, plaide pour que le statut de la Première Dame soit défini et voté à l’Assemblée Nationale du Bénin.

Dans la soirée de ce dimanche 25 Juillet 2021, nous apprenons avec regret, le décès de notre Ex « Première Dame » madame Rosine Vieyra SOGLO. Cette disparition,au delà de la perte qu’elle représente, nous laisse l’image d’une femme inspirante qui n’a pas vécu inutilement.

En effet, notre « Maman Nationale », a été la première et depuis lors, la seule « Première Dame » du Bénin ( 1991-1996) à réussir à imposer la notion de « Première Dame » dans notre pays. Au cours de son mandat (1991-1996) de « Première Dame », madame Rosine SOGLO, a impacté positivement par ses actions, son lobbying, et son pragmatisme, ladite fonction.Grâce à elle notamment, la fonction a pris forme, au point où, l’on est arrivé à octroyer à la « Première Dame », un cabinet de fonction avec une équipe de fonctionnaires affectés à la tâche. C’est alors que le Directeur de cabinet de la « Première Dame » est devenu une personnalité reconnue dans l’arène protocolaire du Bénin. Le décret, N°2006-169 du 05 Avril 2006 inscrit bien le Directeur de cabinet de la « Première Dame » dans l’ordre protocolaire en République du Bénin.

Cette disposition assez responsable, est une première dans la sous région Ouest Africaine. Cela est bien un héritage laissé à toutes les « Premières Dames » du Bénin et par ce canal, à toute la gente féminine dans la mesure où elle permet d’élever positivement le statut de la femme.
C’est donc, fort de cela que nous, les femmes du consortium( FED/ AFESMIB) invitons son excellence, Président de la République Monsieur Patrice Athanase Guillaume TALON, et son épouse Claudine TALON, à honorer la mémoire de cette femme d’un parcours atypique que le Bénin vient de perdre.


NOUS, femmes réunies au sein du consortium( FED- AFESMIB) sollicitons la légifération du statut de la fonction de « Première Dame au Bénin ». Cet acte s’avère, pour nous, la meilleure façon d’honorer à titre Posthume, l’image de cette femme forte et engagée. Ce serait aussi la meilleure façon de rendre hommage à la femme Béninoise et de compléter dignement toutes les actions déjà positives à l’endroit des femmes Béninoises entreprises, par le gouvernement de notre pays.
Vive Le Bénin

Vive les Premières Dames

Vive les Femmes Leaders du Bénin et D’Afrique..

Vive le Consortium( FED- AFESMIB)

Ont signé:
Raimath DJIBRIL MORIBA
Yvette PHILIPPE AGBOGNIHOUÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici