COVID-19 : Patrice Talon écrit aux Institutions de Bretton Woods

Le Chef de l’Etat, Patrice Talon a adressé aux dirigeants de Bretton Woods dont le Fonds Monétaire International et la Banque mondiale, un courrier relatif à l’allègement annoncé de la dette africaine. Il y fait des propositions :

LIRE AUSSI : Covid-19 : Romuald Wadagni relève l’incongruité de l’allègement de la dette africaine

https://leleaderinfobenin.net/covid-19-romuald-wadagni-releve-lincongruite-de-lallegement-de-la-dette-africaine/

C’est le ministre de l’économie et des finances qui a révélé les propositions faite par le Président Patrice Talon  :

1- Aider à la mobilisation urgente de liquidité nouvelle en lieu et place des annulations ou moratoires de dette.

Les besoins urgents exprimés par l’Afrique se chiffrent à 100 milliards de dollars (dont 44 milliards pour le service de la dette). Une nouvelle allocation en Droits de tirages spéciaux du FMI tant débattue devrait être envisagée. Elle permettrait d’apporter une réponse rapide et efficace aux besoins des pays les plus vulnérables tout en préservant la soutenabilité de leur dette.

Cette solution n’est pas nouvelle et fut mise en œuvre avec succès lors de la précédente crise financière mondiale de 2008 où 250 milliards de dollars furent débloqués rapidement. Par ailleurs les importantes liquidités mises en œuvre dans plusieurs grands espace économiques ces derniers jours sont édifiantes.

2- Relancer les économies africaines via des financements concessionnels.

Les institutions multilatérales et les banques de développement devraient mettre à profit leur qualité de crédit pour mobiliser individuellement des ressources concessionnelles ou semi- concessionnelles pour le financement des économies africaines, à un moment où leur accès aux financements à taux presque nul est intact, contrairement aux pays africains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici