Covid-19 : Libération conditionnelle de 411 détenus

A l’effet de limiter la propagation de la Covid-19, les autorités judiciaires ont décidé de la libération conditionnelle de 411 détenus.

Il s’agit, entre autres, de 79 détenus à la prison civile de Cotonou, de 18 à la prison de Ouidah, de 20 à la prison d’Abomey, de 35, 24 et 20 prisonniers respectivement dans les prisons de Parakou, Kandi et Natitingou.

LIRE AUSSI : Prison de Missérété : Des tirs de gaz lacrymogène entendus

https://leleaderinfobenin.net/prison-de-misserete-des-tirs-de-gaz-lacrymogene-entendus/

Cette opération, à en croire, L’Evènement Précis, intervient dans le but de poursuivre la lutte contre la propagation du coronavirus dans les maisons d’arrêts en les désengorgeant.

Il faut noter que les critères imposés par les autorités pour la libération conditionnelle de certains prisonniers sont entre autres : « avoir été jugé ou condamné, avoir un comportement exemplaire ou avoir purgé la moitié de sa peine ».

Selon certaines informations, la Libération de ces prisonniers constitue la première étape d’une série de libération conditionnelle prévue pour se dérouler en trois phases sur les prochains trimestres de l’année 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici