Cotonou : Plus de prières musulmanes sur les trottoirs

Ecoutez le post

A Cotonou, dans le département du Littoral, le Préfet Alain Orounla a interdit que les prières musulmanes ne se tiennent sur les trottoirs et abords des voies.

C’est une décision issue de la rencontre tenue hier, mardi 10 août, entre le Préfet du département du Littoral et les autorités musulmanes de la ville de Cotonou à propos des prières du vendredi.

La mesure entre dans le cadre de la libération des espaces publics dans la capitale économique du Bénin. Une opération démarrée depuis quelques jours dans ledit département.

Le Préfet dans son allocution a exhorté les responsables de chaque mosquée de la ville à prendre leurs responsabilités, afin de libérer les trottoirs et autres espaces publiques occupés lors des prières a laissé entendre le responsable à la communication de la Préfecture de Cotonou.

Pour rappel, le Samedi 4 février 2020, le président de la république Patrice Talon, avait reçu de hauts dignitaires musulmans. Il leur a expliqué que prier dans la rue n’est pas un droit, mais que c’est autorisé à titre exceptionnel, lorsque les mosquées sont pleines. L’État, s’est-il engagé, aidera la communauté musulmane à disposer de lieux de culte plus spacieux.

1 COMMENTAIRE

  1. C’est une bonne décision pris pas le préfet du sens où,c’est pour leur(la communauté musulmane) propre sécurité et pour une bonne organisation des pratiques religieuses musulmanes dans la ville économique. Puis,si le autres préfets pourraient empreintés le part,cela présentera une très bonne image en vers le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici