Cote d’Ivoire: Bonne gouvernance, lutte contre la corruption – La Haute autorité mobilise les guides religieux, un article de AllAfrica News: Corruption

Temps de lecture estimé: < 1 minute

[ad_1]

La Haute autorité pour la bonne gouvernance (Habg) continue sa politique de sensibilisation des guides religieux.

Le 10 septembre, à Treichville, une équipe de cette institution conduite par Traoré Bakari, le directeur de cabinet du président, a rencontré les plus hauts dirigeants du Conseil supérieur des imams (Cosim).

Ce déplacement vise à former la hiérarchie des confessions religieuses sur les actes de corruption et leurs conséquences, afin qu’elle s’implique davantage dans la lutte contre ce fléau.

L’idée est de faire connaître les actes de corruption et leurs conséquences aux leaders religieux, faire connaître les mesures préventives et de répression.

De même, il était question pour les responsables de la Habg de les encourager à la nécessité de dénoncer les actes de corruption mais aussi à les amener à introduire dans leurs prêches et homélies des messages se rapportant à la prévention et à la lutte contre la corruption, en s’inspirant des saintes Ecritures.

Les guides religieux, selon la Haute autorité, constituent de fait un maillon important, en tant qu’autorités morales de la société et garants des valeurs cardinales divines.

Ils sont, pour ce faire, crédités d’une bonne écoute auprès de leurs fidèles, avec lesquels un contact régulier est assuré lors des rencontres de prière quasi quotidiennes. Depuis juillet, la Haute autorité, dans ce contexte, a entamé une série de consultations avec les religieux.

Au cours de ces dernières années, la Côte d’Ivoire a renforcé son dispositif juridique et institutionnel pour prévenir et lutter contre la corruption et les infractions assimilées.

[ad_2]
Source link

A propos Frejus SASSE

Rédacteur en chef / Vidéo - Journaliste / Blogger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *