Concours Agenda 2030 Local : Luc ATROKPO récompense les cinq meilleures communes ODD

La salle de conférence de la Mairie de Cotonou a abrité ce mardi 17 décembre 2019, la cérémonie de remise de prix aux communes lauréates du concours Agenda 2030 Local organisé par l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB).

C’était sous l’égide du maire Luc Sètondji ATROKPO, Président de l’ANCB et en présence de ses collègues Maires de Cotonou et Président de la Commission ODD de l’ANCB Isidore GNONLONFOUN, de Didja Théophile DAKO, de Djougou Abichaï AKPALLA ABRAHAM, de Banikoara Tamou Bio SARAKO, de Zogbodomey David TOWEDJE des élus municipaux, communaux et locaux, des partenaires techniques et financiers, des représentants de structures d’état et des cadres des administrations locales et de l’ANCB.

‘’Il y a des occasions où le discours n’est pas nécessaire puisque les actes parlent d’eux-mêmes’’ c’est par ces mots assez évocateurs, que le Président de l’ANCB s’est adressé à l’ensemble des acteurs présents à cette cérémonie fort simple, mais qui aura eu le mérite de révéler les efforts des communes béninoises en faveur de l’Agenda 2030 et des Objectifs de Développement Durable. Pour encourager les communes qui s’illustrent dans ces efforts l’ANCB a initié courant août 2019 le concours Agenda 2030 Local dont l’objectif est de récompenser les meilleurs projets communaux de développement durable.

A l’issu de ce concours qui a permis à un jury national composé de divers acteurs, de sélectionner les trois meilleurs projets qui prennent en compte les cinq piliers de l’Agenda 2030 et les cinq principes des ODD à savoir l’Universalité, l’Approche intégrée, la Responsabilité partagée, ne laisser personne de côté et la Recevabilité. Le jury a également évalué la démarche adoptée par la commune pour conduire le projet, à savoir la stratégie d’amélioration continue, la participation de tous les acteurs, l’organisation mis en place pour le pilotage du projet, la transversalité des approches et l’évaluation partagée des résultats.

C’est donc sur la base de ces critères, que les communes de Djougou, Bohicon et Djidja sont respectivement classées première, deuxième et troisième suivies de Ouèssè et Sèmè-Podji. Chaque commune lauréate a reçu des prix composés d’équipements informatiques et une attestation de reconnaissance.

« Une reconnaissance qui doit être perçue et comprise par chaque responsable de commune lauréate, comme une invite à faire mieux d’abord pour nous-mêmes en tant qu’autorité locale et ensuite pour nos communautés à la base », dira ensuite le Président de l’ANCB qui n’a pas manqué de féliciter les lauréats et l’ensemble des acteurs ayant participer à l’organisation du concours.

Une visite guidée et explicative des différents projets présentés par les communes a mis fin à la cérémonie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici