Communales : Luc Atrokpo, l’homme de Cotonou

Aujourd’hui, qui mieux que Luc Atrokpo peut tenir les destinées de la ville de Cotonou, après mes communales 2020 ? A l’évidence, il faut être un aveugle pour ne pas reconnaître à César ce qui est à César et à Atrokpo, ce qui est à Atrokpo.

Fort de son expérience de la gestion décentralisée et de ses succès qui le précèdent, Luc Atrokpo, candidat de l’Union Progressiste dans le 13ieme arrondissement veut faire de Cotonou, une ville de plus rayonnante, dynamique et solidaire.

Quoi de plus normal et de plus logique quand on sait que Luc Atrokpo détient non seulement le bagage nécessaire mais aussi le carnet d’adresses qu’il faut pour y arriver. Sa gestion à la tête de l’Association nationale des communes du Bénin, plaide en sa faveur, puisque de mémoire de béninois, aucun président de la faîtière des communes, avant lui, n’as pu hisser l’institution à ce niveau grâce aux jumelages et à son sens effilé du développement.

LIRE AUSSI : Mairie de Cotonou : La vision de Luc S. Atrokpo

 

C’est d’ailleurs à juste titre que Luc Atrokpo disait dans son message de lancement de la campagne qu’il « ambitionne, avec mes colistiers de donner une place importante à la participation citoyenne, de contribuer à améliorer qualitativement, la gouvernance de la Ville de Cotonou ».

Cette vision qui cadre si bien avec le Programme d’Actions du gouvernement est assurément la panacée pour voir Cotonou sur orbite et refléter tout son potentiel de vitrine du Bénin.

Pour rappel, Luc Atrokpo a été élu en 2008 à la tête de la ville de Bohicon après en avoir été le premier adjoint de 2003 à 2007. Président de l’Union des communes du Zou (Ucoz), Luc Atrokpo a été élu à l’unanimité à la tête de l’Association nationale des communes du Bénin (ANCB) en novembre 2015.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici