Communales du 17 mai : L’Union Progressiste, le baobab adulé

Union Progressiste
Union Progressiste

Depuis le début de la campagne électorale pour les communales du 17 mai, les candidats de l’Union Progressiste, UP, sont en terrain conquis, partout où ils passent sur l’étendue du territoire national; ce qui se traduit par l’enthousiasme et la ferveur autour de la liste dudit parti.

En effet, bien avant même le début des campagnes électorales comptant pour les communales du 17 mai, l’Union Progressiste suscitait beaucoup d’espoir et surtout de l’admiration de la part des populations. Forte de près d’une centaine de partis politiques et de plus de deux cents associations et mouvements politiques, l’UP bénéficie aujourd’hui de la plus grande couverture nationale. Cela en raison de l’obédience sociale-démocrate qui est son socle et qui lui permet facilement de se fondre dans le peuple, avec une identité intrinsèque corroborée par le vivre-ensemble qui lui imposent de combattre sans complaisance pour le bien-être social. Sachant qu’à l’Union Progressiste, l’on se bat avec le peuple et pour le peuple en vue du triomphe de la bonne gouvernance, de la justice sociale, de l’égalité et de la fraternité.

Sans crier gare, ni risque de se tromper, l’Union Progressiste draine aujourd’hui du monde, tant l’approche est stratégique. Cela se remarque déjà sur le terrain de la campagne des communales où l’adhésion des populations, militants et sympathisants est automatique et effrayante pour les autres formations politiques. Il ne saurait en être autrement puisque c’est le seul parti politique dont l’ambition est de corriger les failles du système pour se départir des politicailleries qui enlisent le développement local.

L’adhésion populaire observée lors des descentes des candidats de l’Union Progressiste, dans certaines localités du pays témoigne de ce que le parti est aujourd’hui porté en triomphe partout sur le territoire national. Et les adversaires politiques au lieu de s’aligner derrière la vague jaune, pour les communales, préfèrent aller en campagne de villégiature en tentant de salir un parti dont les leaders prônent des valeurs favorisant le développement.

Le geste utile et simple aujourd’hui est de porter le Logo du Parti Union progressiste dans les urnes le dimanche 17 mai prochain. Et la magie pourra opérer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici