Communales 2020 : Patrice Talon irrité par l’ordonnance de la CADHP

Date:

L’ordonnance de la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples (Cadhp) demandant au  gouvernement de surseoir à l’organisation des communales 2020 irrite le chef de l’Etat, Patrice Talon et suscite déjà des remous au sein de l’exécutif.

Selon Radio France Internationale (Rfi), « La requête (non contraignante) de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples a déplu dans l’entourage du chef de l’Etat béninois qui s’est concerté hier samedi.

LIRE AUSSI :

https://leleaderinfobenin.net/sur-requete-de-ajavon-la-cadhp-somme-le-benin-de-suspendre-les-communales/

Le média international révèle que pour le ministre porte-parole du gouvernement, Alain Orounla, « il n’appartient pas à une juridiction de s’immiscer dans le processus électoral d’un pays souverain, soucieux du respect sa constitution qui l’oblige à organiser des élections à bonne date ».

A en croire le ministre, « aucune institution au monde n’a jamais eu cette prétention-là, même la Cedeao qui est une institution de proximité n’est jamais allé aussi loin ».

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici

Partager l'article:

Inscrivez-vous

Populaire

En savoir plus...
Plus d'infos

Collision survenue à Dassa-Zoumè : Baobab Express s’explique

Dans un communiqué de presse, les responsables de la compagnie de transport Baobab Express S.A, se sont expliqués suite au drame survenu

An 1 de mise en œuvre du projet SWEDD-Bénin dans la zone Nord : Plus de 95% de taux de réalisation

Après douze (12) mois de mise en œuvre des activités des trois sous-projets de la composante 1 du projet SWEDD-Bénin, les consortia des ONG

Drame à Dassa : Les circonstances de l’accident entre un camion et un bus de transport

Un bus de transport en commun de la compagnie Baobab Express et un camion gros porteurs se sont heurtés dimanche 29 janvier 2023 à Dassa

Protection des données personnelles : L’APDP appelle à exercer ses droits

A l’occasion de la Journée de la protection des données personnelles, ce 28 janvier, l’APDP lève le voile sur le thème : Exercer ses droits