Communales 2020 : 50,76% de taux de participation

Ecoutez le post

Après les communales du 17 mai, la plateforme électorale de la société civile a révélé le taux de participation du scrutin estimé à 50,76%.

« Sur les les 2.163.502 électeurs inscrits dans les postes de votes suivis, 1.098.113 votants se sont présentés donnant un taux de 50,76% » explique la plateforme qui renchérit sur « dans le détail, l’arrondissement ayant enregistré le plus faible taux de participation est l’arrondissement d’Abomey-Calavi avec un taux de 22,24%. Le plus fort taux de participation (97,41%) a été enregistré dans l’Arrondissement de Péporiyakou dans la Commune de Natitingou ».

Au-delà de ce taux moyen de participation, la Plateforme électorale relève un fort taux de satisfaction au scrutin et les défis qui s’imposent pour la période post-électorale dont :

  • la gestion pacifique des contestations, surtout au regard de l’obligation pour les partis politiques de recueillir au moins 10% des suffrages exprimés au niveau national avant de prétendre à l’attribution des sièges ;
  • l’installation pacifique et l’acceptation, par les populations, des élus communaux qui n’auraient pas eu le suffrage de la population au niveau local mais auraient été retenus grâce à l’application des 10% ;
  • la gestion efficiente d’une possible augmentation fulgurante du nombre de cas confirmés au Covid-19 surtout au regard des nombreux constats relatifs au non respect des mesures barrières.

La Plateforme Electorale des OSC du Bénin formule les recommandations suivantes.

Au Gouvernement :

  • de prendre toutes les dispositions nécessaires pour anticiper sur une augmentation éventuelle du nombre de cas confirmés au Covid-19 ;
    A la CENA :
  • de traiter de façon professionnelle les cas d’incidents de fraude et de corruption électorale relevé au cours du scrutin ;
  • de veiller à préserver l’intégrité des Procès-verbaux de dépouillement et de compilation des résultats tant au niveau des postes de vote que des arrondissements ;
  • de respecter son calendrier électoral et procéder, à la date du 24 mai 2020, à la proclamation et publication des résultats définitifs des présentes élections comme convenu ;

A la Cour Suprême :

  • de régler promptement les contentieux électoraux issus de ce scrutin ;
    Aux acteurs politiques :
  • d’éviter la surenchère sur les résultats et la répartition des sièges et d’attendre les proclamations des résultats définitifs par la CENA ;
  • de maintenir le climat général de tolérance et de paix qui a été observé jusqu’à cette étape ;
  • de privilégier les voies légales de contestation ; Aux forces de défense et de sécurité :
  • de continuer à faire preuve de professionnalisme et de retenue dans leurs interventions ;

Aux citoyens et électeurs :

  • d’adopter une attitude citoyenne et éviter tout acte de violence et de vandalisme, afin de garantir un après-scrutin apaisé ;
  • de respecter les mesures relatives à la prise en charge en cas de survenance éventuelle des premiers symptômes du Covid-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici