CEP 2019 : Le Message du Ministre des Enseignements Maternel et Primaire, Salimane KARIMOU

MESSAGE DU MINISTRE DES ENSEIGNEMENTS MATERNEL ET PRIMAIRE A LA VEILLE DE L’EXAMEN DU CEP 2019

Porto-Novo, le 10 juin 2019

– Béninoises, Béninois,
– Chers Compatriotes,
– Chers parents d’élèves,

L’année scolaire 2018-2019 tire inexorablement vers sa fin et s’ouvre à nous, la période des évaluations pédagogiques. Ainsi, du mardi 11 au vendredi 14 juin 2019, se déroulera sur toute l’étendue du territoire national, l’examen du Certificat d’Etudes Primaires (CEP) qui sanctionne la fin des études du cycle primaire.

Contrairement à l’année 2018, cette année 2019 qui s’achève s’est distinguée de façon remarquable par un réel climat de paix dans les écoles. Tout ceci a été possible grâce à la volonté et au leadership éclairé du Chef de l’Etat qui connaissant les problèmes du secteur de l’éducation a su apporter les solutions qui portent déjà leurs fruits. Je voudrais ici, témoigner ma profonde gratitude ainsi que celle de tout le peuple béninois au Gouvernement et à son Chef, le Président Patrice TALON, pour la sollicitude permanente dont a bénéficié le sous-secteur des enseignements maternel et primaire.

Je profite également de cette circonstance pour rendre un vibrant hommage à tous les acteurs de l’école, enseignantes, enseignants, partenaires sociaux, partenaires techniques et financiers, parents d’élèves pour leur accompagnement très apprécié grâce auquel nos enfants neuf mois durant ont été préparés et outillés pour affronter avec sérénité et détermination les épreuves écrites, orales et pratiques du CEP session de juin 2019 qui marque/consacre le retour de la dictée dans le rang des épreuves comme nous lavions annoncé au début de l’année scolaire 2018-2019.

LIRE AUSSI :

CEP 2019: 219 241 candidats composent à partir du 11 Juin 2019

Chers compatriotes,
L’année 2019 se distingue également par une baisse d’effectif des candidats d’un taux de 1,13% en comparaison à l’année 2018. Les raisons expliquant ce fait sont entre autres, le nombre de plus en plus réduit de candidats libres, l’interdiction formelle faite aux directeurs d’écoles de présenter des Candidats, autres que ceux régulièrement inscrits dans les classes du Cours Moyen niveau II (CM2).

Pour le compte de cette année, sept cent soixante-quatre (764) centres accueilleront deux cent dix-neuf mille deux cent quarante et un (219241) candidats, dont cent deux mille sept cent quarante-six (102746) filles.

Les candidats à besoin spécifiques qui jouissent des mêmes droits et avantages que leurs frères et surs apparemment sains et qui sont au nombre de quatre-vingt-huit (88), composeront dans onze (11) centres sur l’ensemble du territoire national.

Je voudrais saisir l’occasion qui m’est offerte pour vous inviter, chers enfants candidats, à rester sereins et ne point céder à la peur, ni être angoissé, car les épreuves auxquelles vous serez soumis sont de votre niveau, de même type que celles souvent proposées par vos enseignants en classe. Il ne vous sera demandé que ce qui vous a été enseigné. Pour être dans de bonnes conditions physiques et mentales, il vous sera nécessaire de bien ranger vos effets pour ne rien oublier à la maison surtout vos cartes d’identité et prendre toutes les dispositions afin de parer aux intempéries éventuelles. Vous devrez être à l’heure au centre, éviter la tricherie et vous conformer aux consignes de vos surveillants de salle.

LIRE AUSSI :

Examen de fin d’année : Le CEP repoussé au 11 juin 2019

A tous les chefs de centre et surveillants,
il n’est point besoin de vous rappeler vos devoirs et responsabilités en tant que représentants de l’Etat dans les centres et les salles d’examen. C’est parce que l’Etat vous fait confiance que vous avez été sélectionnés. Je suis persuadé que vous serez à la hauteur de la tâche qui vous a été confiée et que vous l’accomplirez avec dévouement, professionnalisme et probité. Tenez grand compte des exigences légales et juridiques de votre mission.

Je m’en voudrais de terminer mon message, sans ! souhaiter à tous nos candidats, beaucoup de courage et surtout du succès pour qu’à l’heure de la proclamation des résultats de cette année, nous puissions nous réjouir d’avoir réalisé un taux de
réussite qui comble les attentes de tout le peuple béninois.
Vive l’Ecole Béninoise !
Vive le Bénin !
Je vous remercie.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019

A propos Mariane GBOSSEMEDE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *