Carnet noir : Décès du Renard de Djrègbé, Albert Tévoèdjrè


Le professeur Albert Tévoèdjrè est décédé ce mercredi 6 novembre, à la clinique Louis Pasteur à Porto-Novo, des suites d’une longue maladie. L’information a été confirmée par sa secrétaire particulière.

En effet, depuis bientôt un an, la santé de l’homme a pris un coup avec de fréquentes fatigues générales.

Albert Tévoèdjrè n’est plus à présenter. Homme politique du Bénin, il a été le rapporteur général de la Conférence des Forces vives de la nation de février 1990, ancien ministre d’Etat chargé du Développement sous le président Feu Mathieu Kérékou. Il fut également ancien député à l’Assemblée nationale, 1ère mandature.

Haut fonctionnaire à la retraite du Bureau international de travail (Bit), Albert Tévoèdjrè était affectueusement appelé le Renard de Djrègbé ou encore le Frère Melchior. Il est le promoteur du Centre panafricain de prospective sociale-Institut Albert Tévoèdjrè (Cpps-Iat) créé en 2013 pour promouvoir « la paix par un autre chemin » à travers le dialogue inter-religieux et interculturel.

Il est décédé à la veille de ses 90 ans d’anniversaire qu’il devrait célébrer le dimanche 10 novembre prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici