Carnet noir au sein de l’armée : Le Commandant Sosthène Chaou est décédé

Le commandant Sosthene Chaoi du 6e bataillon interarmes (BAI) de Natitingou

Le commandant du 6e bataillon interarmes (BAI) de Natitingou, n’est plus. Il est décédé, jeudi 31 octobre dernier, des suites d’un accident vasculaire cérébral (AVC).

Selon le quotidien de service public, La Nation, qui a donné l’information, le disparu avait pris le commandement de ce bataillon, le 13 février 2018 au camp militaire de Kaba.

Sosthène Chaou, avant d’être nommé le 1er février 2018 commandant du camp militaire de Natitingou, était le commandant en second et chef bureau instruction et opération du 3eme bataillon interarmes de Ouidah. Il a, entre autres, été assistant du secrétaire général du ministre de la défense nationale, chef du service des relations internationales du ministère de la défense et directeur de formation du contingent militaire de la classe 2011 à l’école nationale des sous-officiers de Ouidah.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici