Le Bénin au MASA 2018 : Nicolas Houénou de Dravo déplore l’absence d’accompagnement du ministère de la culture

Nicolas Houénou de Dravo, comédien, metteur en scène et directeur de compagnie de théâtre

A la veille du lancement de la 25ème édition du Marché des arts du spectacle africain (Masa) d’Abidjan, prévu du 10 au 17 mars prochain, le Bénin ne semble pas prêt à accompagner ses délégués à ce grand rendez-vous des arts de la scène.

C’est du moins ce que déplore Nicolas Houénou de Dravo, comédien, metteur en scène et directeur de compagnie de théâtre reçu ce vendredi 2 mars 2018 lors du 176ème numéro du Café Médias Plus. Invité pour se prononcer sur cette participation, l’acteur culturel révèle que les artistes sélectionnés pour représenter le Bénin ne se sentent pas concernés et accompagnés par les autorités en charge de la culture.

 

Et pourtant, le Bénin y est attendu avec quatre spectacles dont «Les intrépides» du groupe de ballet ‘’Ashakata’’ ; « Zokwezo » de la compagnie ‘’Les Diseurs de vérité’’ ; le concert du groupe de Salsa 10 Volts, et l’attraction de la délégation béninoise, la pièce «Kondo, le requin » de Jean Pliya mise en scène par Tola Koukoui.

A la question de savoir si l’Etat accompagne alors les représentants Béninois, l’invité de Café Médias Plus se désole du mutisme qui entoure la question. Il se rappelle qu’on lui a dit que ce n’était pas budgétisé.

« Cela veut dire que le ministère de la culture ne savait pas qu’il y a MASA. Le ministère de la culture dit que ce n’était pas dans leur budget et que les lignes sur lesquelles on doit prélever ce que nous demandons là, sont affectés ailleurs et que c’est maintenant que le ministère va voir ce qu’il peut faire pour nous trouver quelques choses ».

Et pour ne pas rater cette grande messe des arts dans la capitale ivoirienne, l’acteur culturel, se dit obligé de rallier Abidjan par la route pour être dans les temps au MASA, puisque son vol prend départ le 10 mars, le même jour de la présentation de la représentation de la pièce «Kondo, le requin » et qu’aucune dispositions pratiques n’a été prise par le ministère de la culture en faveur de la délégation béninoise.

About Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *