Bénin : Les premiers mots de Patrice Talon après sa réélection

Ecoutez le post

Quelques heures après la proclamation provisoire des résultats du scrutin présidentiel du 11 avril dernier, confirmant sa réélection, Patrice Talon a fait une brève déclaration de presse à son domicile.

EXTRAIT DES PROPOS TENUS PAS PATRICE TALON

«…je voudrais adresser tout particulièrement un message de fierté à Madame Chabi Talata, qui pendant ces campagnes ci, a pu révéler aux uns et aux autres et au Bénin tout entier, que nous avons eu tort d’avoir mis trop à l’écart pendant longtemps notre moitié, la moitié de chacun, la moitié du Bénin tout entier. Je voudrais lui adresser mes félicitations, mon admiration, et dire que les cinq ans qui arrivent vont la révéler davantage, et ainsi révéler les femmes béninoises. C’est mon espoir.

Je remercie également les médias, la presse nationale et internationale pour leur professionnalisme. Même si on peut faire un certain reproche à certains…mais bon, c’est derrière nous. Notre développement ne dépend pas de ceux qui nous regardent de loin, de ceux qui ne comprennent rien à ce que nous faisons ou bien alors de ceux qui s’offusquent de notre dignité. Désormais, nous savons que nous ne sommes pas rien. Les Béninois sont respectables, ont une dignité et savent où ils vont. Je veux simplement dire à cette presse, qu’elle gagnerait à attendre, à voir où nous allons, à constater ce que allons faire comme chemin en termes de développement. Même s’ils peuvent nous juger par rapport à leur référence personnelle, je suppose qu’ils sont de bonne foi, le professionnalisme requiert qu’on regarde ce qui se passe chez celui qu’on observe avant de porter un jugement. C’est trop facile. Mais nous ne prenons pas mal tout ce qui se dit. Pour nous, c’est de nature à nous galvaniser, à voir s’il y a une part de vérité dans ce qui est dit et quand on le constate, nous nous corrigeons chaque fois.

J’exhorte nos concitoyens à oeuvrer ensemble pour le développement commun. Pour ma part, je donnerai le meilleur de moi-même, davantage. Je m’attèlerai à corriger mes insuffisances, à m’améliorer. Je m’emploierai à améliorer ma façon de gérer, ma façon de conduire l’équipe qui a été en place, qui est en place, qui sera en place. Je suis convaincu que le Bénin sous peu, va être un très grand pays, un pays développé et respecté…»

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici