Bénin : Le Programme d’Action du Gouvernement 2021-2026 approuvé

Ecoutez le post

Le Conseil des Ministres de ce mercredi 15 décembre a approuvé le Programme d’Action du Gouvernement pour la période 2021-2026.

Le Programme d’Action du Gouvernement pour la période 2021-2026 a été adopté par le conseil des ministres de ce mercredi à la suite des diverses séances d’arbitrage organisées avec les ministères sectoriels d’une part, et du séminaire gouvernemental tenu ce lundi 13 décembre 2021.

Selon le compte rendu du conseil des ministres,  » ledit programme est porté par trois piliers que sont : « Renforcer la démocratie, l’Etat de droit et la bonne gouvernance », « Poursuivre la transformation structurelle de l’économie » et « Poursuivre l’amélioration du bien-être social des populations ». Il vise à accélérer de manière durable le développement économique et social du Bénin ».

« Fondé sur les objectifs stratégiques du Plan national de Développement 2018-2025, les cibles prioritaires de l’Agenda 2030 pour les Objectifs de Développement durable ainsi que les objectifs de l’Agenda 2063 de l’Union africaine, le PAG 2021-2026 est le seul instrument de pilotage de l’action gouvernementale au cours du quinquennat. A ce titre, il servira pour la programmation des activités des ministères, des agences et autres structures, de même que pour l’élaboration et la mise en œuvre du budget de l’Etat » détaille le conseil des ministres qui précise que « la mise en œuvre de l’ensemble des actions, réformes et projets planifiés au titre du quinquennat nécessitera des ressources financières estimées à 12.011 milliards de FCFA dont 3.431 milliards de FCFA sont déjà disponibles ».

A en croire le conseil des ministres, « la proportion des ressources publiques représente 48% contre 52% pour le secteur privé ». Ce qui appelle des efforts soutenus de tous les acteurs économiques.

Par ailleurs, le Programme d’Action du Gouvernement pour la période 2021-2026 accorde une part importante au social. « Outre les impacts sociaux induits par les réformes et projets relevant des deux premiers piliers, les actions sociales proprement dites représentent 32% du montant global du PAG, soit 3.779 milliards de FCFA ». 

« Parmi les réformes majeures prévues, il convient de souligner celles relatives à la revalorisation des salaires des travailleurs. A cette fin, le Gouvernement engagera des discussions avec les partenaires sociaux pour convenir des modalités de sa mise en œuvre. De même, le Gouvernement œuvrera à rendre l’administration publique plus productive et performante au service du développement économique et social, tout en accordant une importance de premier plan à la réduction du train de vie de l’Etat » renchérit le conseil des ministres.

Il faut dire qu’en vue de favoriser l’exécution diligente de ce Programme, le Conseil des ministres a approuvé le cadre d’orientation, le cadrage macroéconomique, le mode de financement ainsi que le mécanisme de suivi-évaluation.

« Globalement, il s’agira de consolider les acquis du quinquennat 2016-2021 et de maintenir le cap pour mieux accroître le bien-être individuel et collectif » conclut le relevé du conseil des ministres qui précise que les ministres sont instruits, chacun en ce qui le concerne, à l’effet de veiller à la réalisation diligente des réformes et projets relevant de son département.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici