BENIN : Bientôt une loi pour amnistier les  »fauteurs de trouble » d’avril, mai et juin 2019

Le Président Patrice Talon est déterminé à ramener la sérénité dans la vie politique nationale.  Cela à travers les gages qu’il donne d’une mise en œuvre méthodique, légale et pertinente des recommandations du dialogue politique.

En effet, au cours de la rencontre avec la conférence des présidents de l’Assemblée nationale, l’idée d’une loi d’amnistie en faveur de ceux qui étaient à la base des événements violents d’avril, mai et juin 2019 a été brandie.

« Il est apparu que la mise en œuvre de celles-ci (recommandations du dialogue) appelle des mesures de nature législative dont une loi d’amnistie, s’agissant des événements des mois d’avril, mai et juin 2019 relatifs aux élections législatives » a précisé le communiqué qui a sanctionné la rencontre.

Et pour y arriver, « un comité d’experts constitué du Facilitateur du Dialogue Politique et de ses Rapporteurs auxquels vont s’adjoindre trois (3) personnalités désignées par le Bureau de l’Assemblée nationale et deux (2) désignées par le Président de la République, sera chargé de la formulation technique des recommandations du Dialogue.’

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici