Bénin : 58,6 milliards F Cfa de la Banque Mondiale pour booster la croissance économique

Temps de lecture estimé: 2 minutes

La Banque mondiale a approuvé, jeudi 12 décembre dernier, un financement à l’appui des politiques de développement d’un montant de 100 millions de dollars soit environ 58,6 milliards F Cfa en faveur du Bénin, selon un communiqué de presse parvenu à notre rédaction.

Alloué par l’Association internationale de développement (Ida), ce financement vise à favoriser une croissance forte et durable sur la période 2019-2021 et renforcer la gestion budgétaire, précise le communiqué.

Selon Atou Seck, responsable des opérations de la Banque mondiale pour le Bénin, rapporté dans le communiqué, « Ce financement permettra au Bénin de remédier à des obstacles majeurs et, ce faisant, de maintenir une croissance forte et solidaire, de créer des emplois plus nombreux et de meilleure qualité et de promouvoir l’entrepreneuriat, en particulier chez les femmes et les jeunes ». L’appui de la Banque mondiale contribuera également à améliorer le climat des affaires et à attirer des investissements privés dans le pays, ajoute-t-il. L’institution entend ainsi appuyer les efforts du gouvernement pour une meilleure gestion des finances publiques et de la dette, améliorer la viabilité financière du secteur de l’énergie et favoriser le développement de l’économie numérique.

En plus de cet appui, un autre programme de la Banque mondiale devrait contribuer à renforcer la mobilisation et l’administration des recettes fiscales et à améliorer la gestion de la dette. Les réformes envisagées s’attacheront également à accroître la performance et améliorer la compétitivité de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee), à promouvoir les sources d’énergie renouvelable et à soutenir le développement de l’infrastructure numérique et de l’accès abordable au haut débit grâce à la réglementation et à la concurrence.

Au Bénin, le Groupe de la Banque mondiale appuie actuellement 19 projets couvrant plusieurs secteurs pour un montant total de 1,15 milliard de dollars. Les actions sont articulées autour de trois axes : la transformation structurelle de l’économie au service de la compétitivité et de la productivité ; les investissements dans le capital humain ; le renforcement de la résilience et la réduction de la vulnérabilité au climat.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019

A propos Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *