Baccalauréat 2019 : 50 000 admis, 131 mention Très-Bien contre 41 en 2018

Les résultats du premier diplôme universitaire sont connus. Avec un taux de réussite de 50,10%, le baccalauréat 2019 a ouvert les portes de l’université à 50 000 nouveaux bacheliers. L’annonce des meilleurs résultats et statistiques de cette année a été faite hier par le directeur de l’Office du Baccalauréat, Alphonse da-Silva à la direction de l’Office, au cours d’un point de presse.

3 phases de délibération, 337 jurys; au final 50,10% de taux de réussite avec 131 mention Très-Bien contre un taux de réussite de 33.43% en 2018 avec 41 mention Très-Bien. C’est le bilan qu’on fait des résultats du baccalauréat 2019.  Ils prouvent que les réformes entreprises par le gouvernement commencent à porter du fruit,  a expliqué le directeur de l’Office du Baccalauréat. Ces résultats reflètent le travail abattu et l’effort fournis par les candidats. L’ouverture du registre des inscriptions, les dossiers d’inscription, le contrôle et l’arrêt de la liste des candidats sont des opérations confidentielles qui se sont déroulées sans incidence. Le rachat et le gonflement des résultats constituent des délits, des fraudes. Et pour le premier responsable de l’Office du Baccalauréat, le taux de réussite enregistré n’est pas faible, il n’est pas non plus très fort.

Pour le compte des meilleurs au Baccalauréat 2019, Claudia Merveille Thala HOUNTONGBE, de la série C du Collège Catholique de Lokossa dans le Mono, vient en tête de liste avec 18.13 de moyenne. Elle est suivie de Syntiche Attalé AGONVENON de la série G2 du Complexe Scolaire Les Pyramides de Cotonou qui a obtenu 17.95 de moyenne et en troisième position, Dona Daryl Richard MEDENOU de la série D du Collège Catholique d’Azovè dans le Couffo avec 17.77 de moyenne.  La quatrième place revient à Zewalina Amadou du collège privé Roger Lafia de Parakou avec 17,76 de moyenne et la cinquième place à Cherif-Deen Alao Ami-Ola du Collège catholique Les Cours de Soutien Scolaire de Cotonou avec 17,68 de moyenne.

LIRE AUSSI :

Choix de filières d’après BAC : Voici le guide d’orientation du ministère de l’enseignement supérieur

Autre preuve de progrès cette année, 498 établissements, publics comme privés, sur plus de 600 établissements ont enregistré au moins 50% de réussite, 19 parmi eux ont eu moins de 10% de réussite et seulement 10 établissements n’ont pas pu briller, avec 0% de taux de réussite. Plusieurs établissements publics ont également brillé par leurs résultats tels que le Lycée Technique Commercial de Porto-Novo qui a eu 85,84% de taux de réussite, le CEG 1 de Covè avec 68,12%, et le CEG Sègbèya à Cotonou avec 65,09%, pour ne citer que ceux-là.

Pour le Directeur du Cabinet du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Bienvenu KOUDJO, les résultats obtenus sont encourageants quand on tient compte des réformes engagées dans le secteur et montrent que « nous sommes sur la bonne voie ». Il en a profité pour inviter les établissements qui ont les faibles taux de réussite à viser les 50% et aux meilleurs à maintenir le cap Pour lui, la culture de la paix doit être continue afin de garantir un climat favorable pour la réussite et le bien des générations montantes.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019

A propos Mariane GBOSSEMEDE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *