Autonomisation économique : Les femmes s’épanouissent grâce au PAEF-PG

Temps de lecture estimé: 4 minutes

Le Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance a entamé depuis le jeudi 11 Juillet 2019 une tournée de supervision dans plusieurs localités du Bénin pour constater l’effectivité de la mise en place des matériels et équipements acquis sur le Projet d’Autonomisation Economique de la Femme et  du Genre ( PAFE-PG) et le Programme de Protection des Couches Vulnérables ( PPCV) au titre de l’année 2018 au profit des groupements féminins et autres cibles.

Pour le compte des départements de l’Oueme et du Plateau, elle était jeudi et vendredi à Ketou, Adja-Ouèrè, Ifangni, Dangbo et Porto-Novo où elle a visité des groupements de femmes et un groupe organisé de Personnes Âgées entreprenant des activités de transformation de produits locaux.

Partout où la délégation ministérielle est passée, les bénéficiaires ont exprimé leur joie d’avoir reçu ces équipements qui sont venus donner un grand coup d’accélérateur à leurs activités génératrices de revenus. Les groupements bénéficiaires desdits matériels ont vu leur capacité de production s’augmenter. Certains réalisent déjà des économies avec lesquelles les bénéficiaires nourrissent leurs familles respectives. Il y en a parmi ces femmes qui ont dit avoir été soulagées grâce à ces appuis qui les épargnent des difficultés habituelles qu’elles éprouvaient à bien travailler.

Dans la commune d’Ifangni, le Ministre a visité une association de personnes du troisième âge qui fait la transformation de noix de palme et du manioc. Cette association a reçu l’appui du PAEF-PG et du PPCV. Paulin Dossou HOUNSA,  président de ladite association a dit sa reconnaissance au Gouvernement pour son appui en matériels et en équipements.  

Accompagnée des membres de son cabinet et des coordonnateurs du PPCV et PAEF-PG, Madame Bintou CHABI ADAM TARO a saisi l’occasion de sa descente pour rappeler aux différents groupements visités que le Gouvernement tient à leur autonomisation et à leur épanouissement. C’est ce qui justifie le suivi rigoureux de l’usage fait des équipements et matériels.  Globalement, elle a été satisfaite du constat fait sur le terrain et l’a d’ailleurs dit dans le point fait à la presse :

« Ma descente a pour but de constater par moi-même l’usage fait des matériels offerts aux groupements par le Gouvernement à travers le PAEF-PG et le PPCV.Je suis satisfaite de ce que j’ai constaté. Je suis très heureuse de voir des femmes s’épanouir grâce aux équipements. Cela nous conforte beaucoup. Le Gouvernement ne s’est donc pas trompé en mobilisant des moyens pour la mise en œuvre de ce projet d’autonomisation économique des femmes. Nous irons encore dans d’autres départements et le constat est général, nous allons nous investir davantage pour la pérennité de ce projet. Je ferai le point au Chef de l’Etat qui m’a toujours instruite à tout faire pour que les femmes béninoises soient heureuses. Je rendrai compte de ce que j’ai vu sur le terrain.

J’avais dépêché une mission qui a sillonné tout le pays, remettre les matériels aux groupements. Il est de mon devoir de venir, quelques mois aprèsconstater la mise en place effective des équipements et voir ce qui se passe sur le terrain. C’est pour cela que je vais voir les femmes sur leur site. Je ne les ai même pas prévenues. Mais je suis très satisfaite d’elles, avec ce que j’ai vu».

Le Ministre a, par ailleurs, pris acte de nouvelles doléances reçues sur le terrain et a promis revenir ou envoyer des missions à cet effet.

Les bénéficiaires n’ont pas été choisis au hasard pour recevoir les appuis. C’est tout un processus suivi depuis la base jusqu’au Ministère. Pour recevoir ces appuis, nous avons défini des critères : il faut être un groupement dynamique d’au moins 15 personnes, travaillant régulièrement sur un site. On prend vos besoins en matériels en fonction du type d’activité. Les centres de promotion sociale (Cps) font les enquêtes nécessaires et certifient les renseignements sur les groupements concernés avant d’arrêter une liste que nous appuyons en fonction des moyens. Le PAEF-PG est un projet entièrement financé par le Gouvernement béninois pour un montant de huit milliards francs CFA sur une période de 5 ans (2017-2021). De 2017 à 2018, environ 2,5 milliards de Fcfa ont été déjà débloqué par le Gouvernement pour équiper plus de 850 groupements de femmes à travers toute le pays. Pour le compte de l’année en cours, de nombreux groupements ont été déjà sélectionnés et attendent de recevoir leurs équipements très bientôt.  

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019

A propos Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *