Attestation de Détention Coutumière : L’ANCB explique les modalités de délivrances aux acteurs communaux du foncier du Nord-BENIN

Photo de famille des participants à l’atelier de vulgarisation de l’Attestation de Détention Coutumière ( ADC) dans le Nord-Bénin

L’hôtel Kobourou City de Parakou sert de cadre depuis ce jeudi 26 Avril 2018, à l’atelier de vulgarisation de l’Attestation de Détention Coutumière ( ADC) à l’endroit des acteurs du foncier des départements du Borgou, de l’Alibori, de la Donga, de l’Atacora et des Collines. Plusieurs Maires participent à cette rencontre ouverte par le Président de l’Association Nationale des Communes du Bénin ( ANCB), Luc ATROKPO.

L’ un des principaux acquis du plaidoyer de l’ANCB dans le cadre de la révision du Code Foncier et Domanial, est la signature de l’Attestation de Détention Coutumière ( ADC) par le Maire, consacrée par l’article 352 nouveau, du Code Foncier et Domanial révisé. Compte tenu de l’importance de ces avancées très significatives, l’ANCB estime qu’il est de son devoir, de jouer pleinement sa partition dans l’opérationnalisation des résultats de son plaidoyer, notamment en ce qui concerne les actes fonciers qui, par le passé, ont fait l’objet de controverses dans les Communes. Après le mot de bienvenue du deuxième adjoint au Maire de Parakou Chabi DOUAROU BONI, le chargé du projet de Promotion d’une Politique Foncière Responsable ( ProPFR) de la GIZ (Coopération allemande), a précisé que l’appui du projet à la tenue de cet atelier est la manifestation de l’engagement de tous les Partenaires Techniques et Financiers intervenant dans le foncier, à contribuer à la création des conditions pour une mise en œuvre effective du Code Foncier et Domanial. Selon Bruno O’HEIX, le foncier est au cœur de toute activité humaine et sa sécurisation capitale pour en faire un outil de développement.

LIRE AUSSI : 

Délivrance de l’Attestation de Détention Coutumière : L’ANCB outille les acteurs communaux du Sud-Bénin

À sa suite, le Responsable Sécurisation Foncière du Projet d’Appui au Developpement Agricole des Collines, l’autre structure qui a financé l’organisation de l’atelier, a souligné l’importance de l’ADC. À en croire Guillaume MICHISSO, elle permettra aux parcelles jamais loties, ” d’avoir un acte de naissance”.
Pour le Président de la Commission Agriculture, Foncier et Aménagement du Territoire de l’ANCB et Maire de la commune de N’DALI Gaston YOROU, les participants à cette rencontre doivent adopter le slogan ” Chaque lopin de terre, un papier”. Il a par ailleurs salué le leadership du Président de l’ANCB dans l’efficacité du plaidoyer sur le foncier.

Dans son allocution d’ouverture, Luc ATROKPO a remercié les Coopérations allemande et française, à travers la GIZ et l’AFD, pour l’appui apporté à l’ANCB dans sa volonté d’assumer réellement l’accompagnement nécessaire des Communes, dans le cadre de la mise en œuvre du processus complexe de la réforme foncière au Bénin. Le Président de l’ANCB a invité les acteurs communaux du foncier à bien assimiler le processus de délivrance de l’ADC et exploiter judicieusement les outils préparés par la faîtière des Communes du Bénin à cet effet, pour ” continuer de mériter la confiance que nous ont accordée, aussi bien le Gouvernement que l’Assemblée Nationale”.

About Franck DANNOUME

Journaliste Multimédia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *