Assemblée nationale : Les députés procèdent à l’unanimité à la révision de la constitution

Temps de lecture estimé: < 1 minute


C’est un fait historique qui sera désormais gravé dans les annales de l’histoire du Bénin. Les députés de la 8è législature ont procéder ce 1er novembre 2019 vers 00h20 à la révision de la constitution du 11 décembre 1990.

C’est à l’issue d’un scrutin public à la tribune de l’hémicycle, sanctionné par 83 voix pour, 00 contre et 00 abstention que la loi n°2019-40 portant révision de la loi 90-32 du 11 décembre 1990 portant Constitution de la République du Bénin a été adoptée, soit à l’unanimité des députés constituant l’Assemblée nationale.

Le texte révisé précise clairement qu’il ne s’agit pas d’une nouvelle Constitution. Certes il comporte beaucoup d’innovations notamment la création d’un poste  de  vice-président élu en duo avec le président de la République à la majorité absolue des suffrages au scrutin à deux tours, l’abolition de la peine de mort, la promotion des femmes au Parlement à travers une meilleure représentation, l’organisation d’élections générales à savoir présidentielle, législatives ainsi que municipales, communales et locales à partir de 2026.

La Constitution du 11 décembre 1990 a été donc modifiée en ses articles : 5, 15, 26, 41, 42, 43,44, 45, 48, 49, 50, 52, 53, 54, 54-1, 62, 6261, 62-2, 62-3, 62-4, 80, 81, 82, 92, 99, 112, 117, 119, 131, 132, 134-1, 134-2, 134-3, 134-4, 134-5, 134-6, 134-7, 143, 145, 151-1, 153-1, 153-2, 153-3, 157-1, 157-2 et 157-3.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019

A propos Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *