Assemblée nationale : Le groupe parlementaire « Union progressiste » voit le jour

A la suite du groupe parlementaire ”Bloc Républicain” qui s’est déclaré de la minorité parlementaire, le groupe parlementaire « Union progressiste » voit le jour avec à sa tête Marcellin Ahonoukoun.

Les 47 députés élus sur la liste Union progressiste lors des élections législatives du 28 avril 2019 se sont constitués en un groupe parlementaire ce mardi 21 mai 2019. Dans leur déclaration de constitution, ils entendent « poursuivre l’assainissement de l’espace politique nationale » à travers entre autres, « la réduction des écarts entre les préoccupations de la représentation nationale avec les problèmes concrets des citoyens ».

Mieux, ils entendent faire surtout de la 8e législature, un modèle de rupture avec les travers et déviances observés depuis 1991. Cela en poursuivant l’assainissement de l’espace politique national, à travers la modernisation du travail parlementaire et la réduction drastique des écarts entre les préoccupations de la représentation nationale et les problèmes concrets des citoyens.

LIRE AUSSI : 

Assemblée Nationale : Le groupe parlementaire “Bloc Républicain” constitué

« L’Assemblée nationale doit cesser d’être une institution de plus, budgétivore à volonté, installée dans le confort douillet de son statut, loin des préoccupations de nos populations et orientée plus vers l’animation des polémiques autour des concepts de philosophie et de sciences politiques, que vers l’identification et la levée au plan législatif des goulots d’étranglements des efforts quotidiens de notre peuple vers plus d’épanouissement culturel, social, économique et politique », précise Sèdami Fagla Mèdégan qui a lu la déclaration à la tribune de l’hémicycle.

« Notre peuple, en effet, n’a pas toujours compris les motivations et le sens des réformes qui ont été engagées au niveau de l’Assemblée nationale. Il nous faut davantage d’écoute et de pédagogie, pour autant qu’aucune réforme fondamentale, orientée vers l’avenir, ne saurait requérir une adhésion spontanée des principaux bénéficiaires sans une telle approche », a-t-elle expliqué avant d’engager son groupe parlementaire à prendre sa part au développement du Bénin.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019

A propos Frejus SASSE

Rédacteur en chef / Vidéo - Journaliste / Blogger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *