Angola: Le MPLA mobilise la société pour lutter contre la corruption et l’impunité, un article de AllAfrica News: Corruption

Luanda — Le MPLA lance le 20 avril prochain, à Luanda, une campagne visant à moraliser la société et à lutter contre la corruption, la flatterie, l’impunité et le népotisme, qui s’étendra dans tout le pays jusqu’en 2021.

La campagne impliquera, outre les militants du parti au pouvoir en Angola, d’autres acteurs politiques du pays, des membres de la société civile, des institutions religieuses et la population en général, a informé mercredi lors d’une conférence de presse, le porte-parole du parti, Paulo Pombolo.

Selon Paulo Pombolo, qui est également secrétaire à l’information du MPLA, la campagne vise essentiellement à promouvoir un processus d’éducation des citoyens afin de prévenir de futurs cas de corruption dans le pays.

Pour cette campagne, le secrétariat du Bureau politique (BP) du MPLA a approuvé comme devise centrale: “Combattre la corruption, le népotisme, la flatterie et l’impunité, c’est garantir un meilleur avenir et le bien-être des familles angolaises”.

Dans son discours, le dirigeant du parti a souligné la nécessité de lutter de près contre ces maux “qui portent atteinte à l’image du pays et de l’économie et créent des difficultés pour les familles”.

Paulo Pombolo a déclaré qu’il était nécessaire de récupérer les valeurs morales, civiques et éthiques que la société angolaise a perdu au cours des dernières années.

Pour le lancement officiel de la campagne, des conférences ont été présentées sur le rôle des organisations de la famille et de la société civile et des organes de l’administration de la justice dans la lutte contre la corruption, ainsi que sur l’expérience internationale en matière de lutte contre la corruption et le blanchiment d’argent.

Le porte-parole du MPLA a estimé que la participation de la société civile à cette campagne était fondamentale “car, à travers les organisations de la société civile, le message pourrait atteindre d’autres citoyens qui ne sont pas des militants de notre parti”.

En outre, le secrétariat du Bureau Politique du MPLA organisera à partir de jeudi, dans la ville de Lubango, province de Huila, deux actes politiques de masse, avec l’intervention de Luísa Damião, vice-présidente du parti.


Source link

A propos Frejus SASSE

Rédacteur en chef / Vidéo - Journaliste / Blogger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous a notre newsletter